ART | EXPO

Performance TV

31 Mai - 22 Juil 2018
Vernissage le 30 Mai 2018 à partir de 18:00

A partir du travail de l'artiste Esther Ferrer, l'exposition collective "Performance TV" explore les liens intenses qui se nouent au féminin entre la performance et la vidéo. De Tacita Dean à Cally Spooner en passant par Laure Prouvost. Une exposition proposée à la Maison d’Art Bernard Anthonioz (MABA).

La commissaire Mathilde Roman propose l’exposition collective « Performance TV » à la MABA (Maison d’Art Bernard Anthonioz). Autour de la performance au féminin et du travail d’Esther Ferrer,  l’exposition rassemble des films, des photos, des installations, des dessins et des performances d’artistes internationaux: Hélène Delprat, Tacita Dean, Lidwine Prolonge, Laure Prouvost, Cally Spooner et Anna Byskov.

« Performance TV » autour d’Esther Ferrer à la Maison d’Art Bernard Anthonioz

L’exposition « Performance TV » repose sur les interventions qu’Esther Ferrer a réalisées entre 1983 et 1985 en Espagne dans plusieurs festivals  de vidéo, où elle explore les liens entre performance et télévision. Comme deux antinomiques, situés chacun à un extrême du spectre allant d’un hasard absolu à la prévisibilité totale. De l’action réalisée in situ, en live, à l’image préenregistrée et retravaillée. Esther Ferrer combine alors performance et vidéo, en conjuguant temps réel et différé, par un jeu entre son corps physiquement présent et son image enregistrée. Le public se retrouvant ainsi inséré dans cette trame fluctuante. Et reprenant ces projets performatifs (pour certains inédits), l’exposition « Performance TV », à la MABA, actualise ainsi l’expérience, tout en la mettant en regard avec d’autres œuvres. Tel Event for a Stage de Tacita Dean (2015). Un film réalisé lors de quatre de ses performances publiques, à la Biennale de Sydney.

 Liens au féminin entre performance, vidéo et public

La trame de l’exposition « Performance TV » réfléchit autant le rapport à l’image, à l’action, qu’aux publics. Mais elle s’inscrit également dans un lieu de vie. Projet unique en son genre, la Maison d’Art Bernard Anthonioz comprend une maison de retraite pour artistes, une bibliothèque et des ateliers, au sein d’un vaste parc. Soit un lieu offrant un cadre propice aux rencontres (artistiques) intergénérationnelles. Récemment choisie pour représenter la France à la 58e Biennale de Venise, l’artiste Laure Prouvost présente ici des tapisserie-vidéos à l’humour un brin irrévérencieux. Intégrant le public à son dispositif d’installation, Laure Prouvost s’adresse directement à lui : Looking at you looking at us [Te/Vous regardant en train de nous regarder] (2017). Une manière de placer d’office ses spectateurs dans une position de voyeurs. Pour une exposition où les œuvres, dans leur dialogue, dévoilent ainsi ce qui peut unir corps des femmes, performances et TV : l’intensité des regards.

AUTRES EVENEMENTS ART