ART | EXPO

Des marches, démarches

17 Juin - 23 Août 2020

La visite d’une exposition est une forme particulière de randonnée. On marche, on explore, on contemple ; on suit un parcours balisé, on grimpe les étages, on s’arrête parfois pour reposer ses jambes. Le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur invite à venir arpenter ses sentiers pour découvrir l’exposition « Des marches, démarches ».

L’exposition « Des marches, démarches » fait en  80 œuvres le tour de la marche en tant qu’acte artistique…  Elle s’accompagne de parcours, de balades et de conversations marchées, au sein et en dehors du Frac.

« Des marches, démarches » : la marche comme démarche artistique

Au cours de l’histoire, la marche a connu une diversité de formes et de symboles. C’est d’abord le moyen de locomotion le plus naturel, qui peut se décliner en activités de loisir, promenades ou la randonnées, et même en pratique sportive dans le cas de la marche rapide.

De l’école péripatéticienne d’Aristote aux Rêveries du promeneur solitaire de Rousseau, de nombreux philosophes-marcheurs prônent les vertus de la déambulation pour l’esprit. A l’échelle collective, sous la forme de manifestations, les marches sont des façons de protester, ou de rendre hommage, dans le cas des marches blanches. Aux heures sombres de l’histoire, elles deviennent des modes de fuites (exodes) ou des modalités d’extermination (marches de la mort).

Mais quelle place la marche occupe-t-elle en art ? Le dessin, la peinture, la photo, la sculpture, la littérature ou le cinéma l’ont  prise comme objet ; tandis que la performance, le land art ou l’installation en font un moyen d’expression — c’est ce que montre l’exposition « Des marches, démarches ».

L’exposition « Des marches, démarches » : une randonnée culturelle

Dans son exploration de la marche dans l’art, l’exposition « Des marches, démarches » procède à une mise en abîme : la déambulation-même du visiteur au sein de l’espace du Frac devient objet de réflexion. Le parcours à suivre prend ainsi la forme d’une randonnée en montagne, avec différents plateaux à franchir.

Le premier plateau réunit les œuvres d’une quarantaine d’artistes qui prennent pour objet l’acte de marcher. Vidéos, photographies, dessins, installations, objets : tous décortiquent le geste, les mouvements, la corporalité du marcheur. Le deuxième plateau rassemble des œuvres d’une trentaine d’artistes-marcheurs qui dépeignent les destinations de leurs randonnées.

Le troisième plateau donne l’occasion de se reposer et de lire des ouvrages sur la marche, afin de se rappeler qu’on emprunte toujours les sentiers de nos prédécesseurs. Enfin, un plateau expérimental et un autre multimédia attendent les visiteurs, comme les agréables surprises qui surgissent sur le chemin du marcheur.

AUTRES EVENEMENTS ART