ART | CINEMA

(Dé)constructions

28 Jan - 28 Jan 2014
Vernissage le 28 Jan 2014

Le cinéma et les artistes contemporains ont souvent exploré les réalités à la fois fascinantes et effrayantes des utopies modernistes architecturales. Le collectif Light Cone propose trois séances composées de films rares ou expérimentaux en écho à l’exposition «Ponte City» du Bal.

Thomas Köner, Mark Lewis, Chris Chong Chan Fui, Mark Isaacs, Bertille Bak
(Dé)constructions

Grands Ensembles

Englouti par la densité du brouillard, le paysage urbain de Suburbs of the Void de Thomas Köner, parfaitement rendu par le regard glacial d’une caméra de surveillance, témoigne d’une présence humaine quasiment inexistante.

Le long travelling de Mark Lewis, dans les dédales des passerelles et autres chemins bétonnés de ces ensembles, relate la froideur de ces espaces.

Avec Block B, Chris Chong Chan Fui laisse entrevoir des tranches de vie. La notion d’identité communautaire se retrouve également dans Safeguard Emergency Light System de Bertille Bak, où des habitants d’une barre moderniste promise à la démolition manifestent en interprétant un chant révolutionnaire muet, émis par les lumières de lampes de poche.

Marc Isaacs, dans Lift, met à jour les liens qui se tissent entre les habitants de ces grands ensembles.

Programme:

Thomas Köner, Suburbs of the void, 2004. Vidéo, couleurs, son. 13’
Mark Lewis, Children’s Games, Heygate Estate, 2002. Vidéo, couleurs, sil. 7’5
Chris Chong Chan Fui, Block B, 2008. 35 mm, couleurs, son. 20’
Mark Isaacs, Lift, 2001. Vidéo, couleurs, son. 22’
Bertille Bak, Safeguard Emergency Light System, 2010. Vidéo, couleurs, son. 7’

Accès
Mardi 28 janvier 2014 à 20h15
Au Cinéma des Cinéastes