DESIGN | EVENEMENT

D’Days. Taïwan-Unfolding

30 Mai - 19 Juin 2016
Vernissage le 30 Mai 2016

Le musée des Arts Décoratifs présente «Taïwan – Unfolding» dans le cadre du festival D’Days. L’exposition réunit les travaux de jeunes designers taïwanais ayant comme point commun d’explorer les possibilités offertes par le matériau papier.

Organisée en écho au festival D’Days, l’exposition «Taïwan – Unfolding» dévoile les liens qu’entretiennent des artisans, artistes et designers taïwanais avec le matériau papier. L’exposition a été imaginée par Patricio Sarmiento, directeur artistique de la plateforme créative Hand in Hand, suivant un principe ludique et instructif. Elle présente, dans une scénographie signée Sebastien Cordoleani, les offrandes en papier de l’artiste Xu-Pei Zhang, les œuvres fantastiques de Hsin-Fu Hung et un choix éclectique de créations de design contemporain. Par ailleurs, un espace pédagogique est mis à la disposition du Suho Memorial Paper Museum.

«Taïwan – Unfolding» montre comment la scène du design contemporain taïwanais, jeune et inventive, ouvre de nouvelles perspectives. Les artistes parviennent en effet à donner naissance à des créations originales tout en respectant et en préservant les traditions. Ray Liang, par exemple, crée des objets modernes à partir du papier cérémoniel traditionnel local. Xu-Pei Zhang est quant à lui un artisan créateur d’offrandes en papier. Officiellement reconnu par la ville de Taipei, il a fondé avec sa famille l’atelier Hsin Hsin Paper Sculpture. Il y réalise des objets, personnages ou animaux incarnant l’univers spirituel, l’art de l’effigie en papier traduisant le respect du monde des vivants envers celui des esprits. Pour l’artiste Hsin-Fu Hung, né en 1967 à Taipei, le papier représente un véritable outil de communication. Pour entamer une conversation amicale avec des étrangers, il tire de sa poche un petit morceau de papier et, en le pliant ou en le coupant, il instaure un dialogue.

En octobre 1990, un avion s’écrase dans la province du Guangdong en Chine, causant la mort de Su-Ho Chen, fondateur de la Chang Chuen Cotton Paper Company, et de son épouse. Avant ce tragique accident, Su-Ho Chen rêvait de fonder un musée consacré au papier. Son rêve se concrétise quelques années plus tard grâce à ses enfants qui créent le Suho Memorial Paper Museum. Ouvert en octobre 1995, le Suho Memorial Paper Museum présente des expositions impliquant des artistes de la communauté locale. Il organise également des animations et ateliers de formation pour attirer le public au moyen d’activités ludiques.