ART | EXPO

Dans le silence ou dans le bruit

18 Déc - 20 Déc 2015
Vernissage le 18 Déc 2015

Le Shed, nouveau lieu d’art contemporain de l’agglomération de Rouen, accueille ce week-end les piratages du duo Bertran Berrenger, la performance pour batterie de Kevin Hoarau, les vibrations aquatiques de Cadine Navarro, la soufflerie monumentale de Bruno Peinado et le trio de noise expérimental K7 Straub.

Bertran Berrenger, Kevin Hoarau, Cadine Navarro, Bruno Peinado, K7 Straub
Dans le silence ou dans le bruit

Dans l’espace hivernal du Shed, un ensemble de formes plastiques générées par le son (des dessins, une installation, une sculpture, des performances) se répondent: incarnant, chacun à leur façon, le bruit, le souffle ou le silence, leur donnant une présence physique, parfois muette. Cette présence est le fruit de piratages humoristiques, dans le travail du duo d’artistes Bertran Berrenger: des objets associés à l’univers du son et de la musique (des enceintes, un métronome, un récital) sont modifiés, leur fonction non pas annulée mais détournée.

C’est à la situation du concert que fait référence Des Poids, des mesures, performance pour un batteur et sa batterie, du jeune plasticien Kevin Hoarau. Celui-ci choisit de s’intéresser non pas à l’objet du concert mais aux déplacements et aux gestes du batteur, qui devient ainsi l’interprète d’une chorégraphie déceptive.

Au Japon, l’expression «zaa zaa» évoque le bruit de la pluie ou d’objets qui impactent la surface de l’eau. Cette série de dessins est née d’un voyage que Cadine Navarro a réalisé l’été dernier: elle y enregistre des habitants de régions prononçant des onomatopées, «fossiles du langage» profondément ancrés dans des localités précises. Les enregistrements sont diffusés à travers un bac rempli d’eau, à la surface de laquelle des gouttes d’encre sont déposées, selon une technique traditionnelle japonaise, le «suminagashi». Les vibrations sonores des onomatopées forment alors les marques imprimées sur le papier, qui évoquent les courbes de niveau de cartes topographiques ou d’enregistrements sismographiques.

Silence is Sexy (Bruno Peinado, 2004-2009), est une structure miroitante gonflable, équipée d’une soufflerie à temporisation. La forme monumentale semble animée d’un souffle, d’une respiration. Elle évoque donc une forme de vie primitive et monstrueuse, empruntant à l’univers de l’enfance ou à celui de la surveillance (une forme panoptique, en quelque sorte, mais qui verrait et renverrait tout déformé).

«Dans le silence ou dans le bruit» est plus un événement qu’une exposition: un événement habitant un temps de latence du Shed (qui avait prévu d’hiberner, pour mieux préparer sa rentrée au printemps). Un événement qui probablement n’aurait pas eu lieu, sans les sollicitations d’un groupe de musiciens, K7 Straub, trio de noise expérimental, composé d’Andy Bolus, Erik Minkkinen et Jean-Charles Lagoya-Delarue. Ils organisaient une session de travail en Normandie et souhaitaient la clôturer par un live enregistré – sur cassette bien entendu. Cette envie en a fait naître d’autres: ainsi est né «Dans le silence ou dans le bruit».