ART | EXPO

Monumental Minimal 

17 Oct - 23 Mar 2019
Vernissage le 17 Oct 2018

L’exposition « Monumental Minimal » à la galerie Thaddaeus Ropac, à Pantin, réunit des sculptures et peintures de Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd, Sol LeWitt, Robert Mangold et Robert Morris. Des œuvres majeures de ces représentants de l’art minimal américain qui permettent de souligner les enjeux esthétiques de cette révolution artistique.

L’exposition « Monumental Minimal » à la galerie Thaddaeus Ropac de Pantin revient sur l’art minimal américain à travers plus de vingt sculptures et peintures de Carl Andre, Dan Flavin, Donald Judd, Sol LeWitt, Robert Mangold et Robert Morris.

« Monumental Minimal » : retour sur l’art minimal américain

Réunissant des œuvres majeures des principaux acteurs de l’art minimal américain l’exposition « Monumental Minimal » entend montrer la portée des enjeux esthétiques de cette révolution artistique, tout en soulignant l’inspiration européenne d’un mouvement souvent considéré comme typiquement américain. Fondé dans les années 1960 à New York en opposition à l’expressionnisme abstrait, l’art minimal est caractérisé  par sa radicalité formelle, son rejet des modes traditionnels de présentation de la sculpture, le rôle central qu’il accorde au concept, son utilisation de matériaux industriels et son recours à la sérialité.

Sculptures de Carl Andre et Dan Flavin, peintures de Robert Mangold

Le titre de l’exposition, « Monumental Minimal », pointe le rapport ambigu qu’entretiennent les sculptures du minimalisme américain avec le monument et, plus largement, avec les notions qui sont celles de la sculpture classique. La sculpture intitulée « Monument » for V. Tatlin réalisée en 1967 par Dan Flavin constitue à cet égard le point de départ chronologique et conceptuel de l’exposition puisque cette composition murale de tubes néons est un hommage à l’artiste russe Vladimir Tatlin et au Monument à la Troisième Internationale que celui-ci a conçu en 1920. Ainsi se révèle l’influence des théories constructivistes dans le développement de l’art minimal.

L’art minimal, un mouvement américain enraciné en Europe

L’enracinement européen de l’art minimal américain continue de se vérifier avec la suite de l’exposition et les œuvres de Carl Andre comme Fifth Copper Square et Copper Blue Vein dont la dimension modulaire a été notamment inspirée par la Colonne sans fin du sculpteur roumain Constantin Brâncuși. Les peintures de Robert Mangold comme Red/green X within X #2 témoignent de son intérêt pour celles de Piet Mondrian avec lesquelles elles partagent l’absence de toute référence externe pour se concentrer sur des rapports formels internes.