DESIGN | EXPO

D’ Days. The Olfactif Project

17 Mai - 15 Sep 2013
Vernissage le 17 Mai 2013

S’il était possible, dans un futur proche, de rédiger et de partager des messages olfactifs comme aujourd’hui l’on construit des phrases avec les lettres visuelles et auditives, pourrait-on mieux communiquer nos pensées et nos émotions, et même surmonter les barrières des langages, des cultures et des espèces entre elles?

David Edwards, Baptiste Viala
D’ Days
. The Olfactif Project

Le Projet «Olfactif/OPhone» s’est donné pour ambition de creuser cette piste à travers diverses expériences dont la première est The Olfactive Project, présentée au Laboratoire à Paris du 17 mai au 15 septembre 2013; suivie en février 2014 par une exposition imaginée par les artistes Carsten Nicolaï et Ryoji Ikeda, et le maître parfumeur Olivier Pescheux, à l’occasion de l’ouverture aux Etats-Unis du nouveau Laboratoire –The Lab Cambridg – entre les universités du M.I.T.et de Harvard.

Pari fou, utopique, prospectives scientifiques… Qu’importe, laissons-là nos a priori, et laissons-nous guider ! Sentez profondément !

Une équipe artistique, scientifique et de design internationale, constituée du scientifique David Edwards, professeur à Harvard; du spécialiste australien du café, à la renommée mondiale, Toby’s Estate en la personne de Ryan Spinoglio; de l’artiste Carsten Nicolaï; et du maître parfumeur Olivier Pescheux de chez Givaudan, rend possible le rêve d’une communication olfactive dans une exploration sensorielle.

Pour sa seizième expérience, Le Laboratoire nous invite à aborder cette exploration à travers le café, scénographié en cinq actes: écouter, sentir, goûter, manger, boire. Le visiteur finit par l’expérience olfactive du café virtuel grâce à la nouvelle invention: l’OPhone.

L’OPhone
Créé par David Edwards avec ses étudiantes d’Harvard, Rachel Field et Amy Yin, l’ingénieur récemment diplômé du M.I.T. Eyal Shahar, le designer Baptiste Viala diplômé des Ateliers-ENSCI, et son équipe du Laboratoire, OPhone permet l’envoi instantané de messages olfactifs. Ces messages sont reçus comme une série de lettres ou de sons, précisément transmis dans le temps et l’espace. Avec OPhone, David Edwards propose que la communication visuelle et auditive, éléments principaux de la communication mondiale, puissent être complétées demain par un troisième mode de communication: l’olfactif.