ART | EXPOSITION

Crash Ocean

18 Jan - 18 Avr 2012
Vernissage le 18 Jan 2012

Reflétant l'univers underground de la créatrice Vava Dudu, «Crash Ocean» est une exposition évolutive qui tente de surprendre le visiteur en transformant régulièrement l'espace de la galerie. Fringues vintages, dessins et diverses créations habillent le lieu qui se mute au fil des mois en bar, show-room ou terrasse.

Vava Dudu, La Chatte
Crash Ocean

Vava Dudu est une créatrice hors norme. Militante, électron libre de la mode et farouchement indépendante, elle s’active depuis vingt ans sur la scène underground parisienne. C’est une artiste «all over», elle déborde des cadres trop étroits des chapelles artistiques. Toujours en dissidence avec la mode et son diktat de l’annonceur, ses journalistes corrompus et ses écoles poussives, elle organise la résistance: récup, cuissardes, drapeaux cheap de fan, motif primitif urbain et savoir-faire de petites mains. Elle voit en un coup d’œil le potentiel de n’importe quel bout de tissus. Un mix joyeux d’influences: la musique punk et new-wave, la rue, mais aussi une connaissance érudite de la mode et de son histoire et la réinvention d’un certain tropicalisme.

Comment faire une exposition avec Vava Dudu? Comment traduire son énergie, son style, sans le figer ou risquer la caricature? Peut-être en oubliant que nous sommes dans un espace d’exposition? Ou plus précisément en prenant soin d’exposer chaque geste, chaque objet, chaque situation dans l’agencement d’une installation évolutive. L’artiste occupe pendant trois mois deux salles de l’entrepôt-galerie pour les transformer en terrasse, bar, boutique vintage, show-room de ses créations, cabinet de dessins, salle de concerts, atelier. Les soirées commencent toutes par le même rituel: des fringues vintage à chiner, de nouveaux dessins à découvrir, des créations de Vava accrochées çà et là et un bon grog pour oublier le froid hivernal. Un invité passe des disques puis le concert de la Chatte commence.

Vava Dudu a en effet choisi de répondre à l’invitation en faisant la part belle à la musique. Son groupe, La Chatte, devient la variable de l’exposition: quatre concerts pour quatre vernissages au Confort Moderne, tous identiques et pourtant tous différents. La même formation, clavier, guitare et voix. Une guitare noise et abstraite, un clavier dark et new wave, des beats techno par moments et les mots égrainés, beaux, à peine distincts des longues vociférations aiguës de Vava. Mais La Chatte, c’est avant tout une performance: des tenues uniques, un live à la fois sombre et poétique, un chaos baroque et excentrique.