DANSE | SPECTACLE

Contes tordus

11 Fév - 20 Fév 2012

Dans une boîte à musiques, à couleurs, à paroles et à danses, on y trouve le goût de la vie, une petite fille penchée, un garçon instable et l’impérieuse nécessité de se rejoindre, se re-lier. Un duo, quatre contraintes où se faufilent nos histoires secrètes, nos tremblements.

Julie Nioche, Christophe Huysman
Contes tordus

«C’est l’enfance de l’autre qui glisse dans les doigts…», écrit Christophe Huysman. Contes tordus est un spectacle né de la rencontre de deux univers artistiques: celui de Julie Nioche, danseuse et chorégraphe et celui de Christophe Huysman, interprète, metteur en scène et auteur.
Dans cette rencontre entre le mot, la contrainte et le mouvement, plusieurs disciplines se frottent, se répondent et s’interrogent autour de l’homme et de ses failles.
«Nous construisons des contes avec nos corps imaginaires et nos histoires secrètes. Le conte est mi-doux, mi-cru, mi-amer, mi-tendre, mi-familier, mi-étrange, mi-effrayant, mi-attirant. Il arrive à n’importe qui. Les personnages n’ont pas de nom et l’histoire est un mélange d’évènements ordinaires et de faits merveilleux», précise Julie Nioche. «Pour moi, cette association est un désir dans les invraisemblables mouvements auxquels mon corps dans ce monde est contraint, note Christophe Huysman.
Je voudrais marcher sur la tête et rentrer dans un trou, m’enthousiasmer sans rire, ramper dans le désert et revoir ce que je ne verrai plus, dégager des failles de l’homme sous la forme de courtes délivrances de sens et les lier avec le corps».

Contes tordus a été créé au Festival d’Avignon en juillet 2011 dans le cadre des Sujets à vif proposés avec la SACD.

conception et interprétation: Julie Nioche et Christophe Huysman
chorégraphie: Julie Nioche
textes: Christophe Huysman
création lumière et décor: Gilles Gentner
musique: Alexandre Meyer
costumes: Anna Rizza
assistante décor: Hélène Eiché
avec les voix de: Iris Gentner et Ismaël Wagala.
Les textes de Christophe Huysman sont extraits des ouvrages suivants: «La petite fille penchée» dans Les Hommes dégringolés (éd. Les Solitaires intempestifs), «Ritournelles 3 et 27» dans 8 Poèmes (éd. Les Presses du réel), «Le garçon instable» est inédit.
Production A.I.M.E. – Association d’individus en mouvements engagés en coproduction avec la compagnie LES HOMMES PENCHÉS et le CENTQUATRE – Paris, Le Phénix – scène nationale de Valenciennes, Le Forum – scène conventionnée de Blanc‑Mesnil (avec le soutien du département de la Seine-Saint-Denis), Sujets à Vif 2011, coproduction SACD / Festival d’Avignon / et , La Coopération Interrégionale Stimulante et Solidaire qui réunit Le Manège de Reims – scène nationale, le Vivat – scène conventionnée d’Armentières et l’échangeur – C.D.C. Picardie

Julie Nioche est artiste associée avec A.I.M.E. au CENTQUATRE.

Horaires: 11 et 18 février 18h30, 12 et 19 février 16h, 20 février 17h30 et 20h30
Salle 200

critique

Contes tordus