DESIGN | FOIRE

AKAA 2019 – Also Known As Africa #4

09 Nov - 11 Nov 2019

AKAA (Also Known As Africa) : ce sont trois jours pour faire le plein d'art et design contemporains. Revenant pour sa quatrième édition au Carreau du Temple, AKAA 2019 réunira une quarantaine de galeries, une centaine d'artistes et tout un programme centré sur l'urbanisme actuel.

Foire d’art contemporain et de design, d’Afrique et de ses diasporas, AKAA (Also Known As Africa) reprend ses quartiers au Carreau du Temple. Pour une quatrième édition aussi condensée (trois jours) que vigoureuse (quarante-quatre galeries). Et du 9 au 11 novembre, AKAA 2019 sera ainsi l’occasion de découvrir quelques galeries de design contemporain, ayant en commun quelque chose du vaste continent africain. Si AKAA reste essentiellement une foire d’art contemporain, pour autant les questions de design ne sont pas en reste. En témoigne le lancement de l’ouvrage Génération Africaine, la force du design, de Hicham Lahlou et Mugendi K. M’Rithaa (éd. Langages du Sud, 2019). Une publication qui donnera lieu à une table ronde le dimanche 10 novembre. De quoi profiter de cette réflexion en ayant à portée de regards quelques pièces de designers en vue, comme notamment le designer burkinabé Hamed Ouattara (Galerie B’zz).

AKAA 2019 : 44 galeries, une centaine d’artistes, un focus sur l’urbanisme

Hamed Ouattara cultive une esthétique mêlant récup’ et ferronnerie haut de gamme. En un mot, il s’affilie à l’Upcycling. Ses pièces (fauteuils, consoles, chaises, armoires…) semblent parfois sortir d’un film de science-fiction des années 1960 (2001, de Stanley Kubrick, par exemple). Mais avec une patine qui les extrait immédiatement du temps. Ni passé, ni futur, mais un présent qui dure, avec ses égratignures aussi profondes que pérennes. Cette présence massive, radiante, donne de l’épaisseur au présent qui sert d’écrin au mobilier d’Hamed Ouattara. Une problématique qui rejoint celle de la table ronde, prenant pour thème « Génération Africaine : la force du design. Ou de l’importance du design dans le développement territorial durable ». Soit un débat porté par trois intervenants : le designer et auteur marocain Hicham Lahlou ; l’architecte et urbaniste nigérian Charles O. Job ; la designer française Sophia Chraïbi Giorgi.

4e édition d’Also Known As Africa, au Carreau du Temple : design et Upcycling

Autre designer clef à retrouver sur cette quatrième édition d’AKAA au Carreau du Temple : Cheick Diallo. Créateur malien, Cheick Diallo a notamment fondé l’ADA en 2004 (Association des Designers Africains). Son mobilier, aéré, prend souvent les traits de structures filaires métalliques. Pour des meubles (fauteuils, sofas…) aux formes généreuses et amples, mais légères. Lui aussi peut s’affilier à l’Upcycling. Avec une esthétique et un choix des matériaux privilégiant des éléments facilement disponibles — métal de récupération, emballages, terre. Redonnant ainsi toute sa valeur à l’acte créatif, à l’ingéniosité, à la capacité de créer beaucoup, à partir de peu. La dynamique inverse du gaspillage. Entre les mains de Cheick Diallo et des artisans auxquels il fait appel, toute matière devient excellente. Avec quarante-quatre galeries d’art et de design contemporains, une centaine d’artistes et tout un programme de rencontres et évènements consacrés à l’espace urbain… AKAA 2019 réservera forcément quelques surprises.