ART | EXPO

Briser la glace

29 Mai - 04 Sep 2016
Vernissage le 28 Mai 2016

L’exposition «Briser la glace» organisée par Le Magasin vise à rapprocher le grand public de l’art contemporain. Des installations et vidéos de nombreux artistes contemporains tels que Jacob Dalhgren, Emmanuel Louisgrand ou encore Laura Gozlan sont présentées dans un dispositif scénographique conçu comme lieu d’échanges autant que d’exposition.

L’exposition «Briser la glace» présentée par Le Magasin (Centre national d’art contemporain) de Grenoble, a pour but explicite de rendre l’art contemporain plus accessible. Dissiper la méfiance encore tenace du grand public envers l’art contemporain en promouvant l’échange de connaissances avec le public et la transversalité entre l’art et la vie quotidienne.

Dans cette perspective, les œuvres présentées ont été sélectionnées pour leur aspect ludique, et même humoristique. Des installations utilisent des éléments de la pop culture, du quotidien ou du monde médiatique, des montages vidéo ouvrent sur le rêve et l’imaginaire.
Les installations entre pop art et minimalisme de Jacob Dahlgren détournent des objets du quotidien dans des structures géométriques pleines de couleurs: une collusion de l’art et du quotidien qui invite à la réflexion sur la société de consommation.

Les vidéos expérimentales de Laura Gozlan manipulent des images issues de films de genre ou scientifiques. A travers un mur d’oreillers, l’artiste plasticien Leor Grady invite les visiteurs, attirés par la familiarité des objets, à explorer les notions d’habitat, de privé et de  public.
Alicia Eggert et Mike Fleming exposent une sculpture électronique et interactive. On découvre également des œuvres de Ricardo Basbaum, Candice Breitz, Ceal Floyer, Goofy Press, Matteo Guidi, Adelita Husni-Bey, Emmanuel Louisgrand, Pipilotti Rist, Allen Ruppersberg, Takis et Martín Vitaliti. Une pièce in situ a été spécialement réalisée pour cette exposition : une structure composée d’éléments végétaux qui se transformera au fil du temps.

Provenant de collections publiques ou privées, ou produites in situ sous forme  d’interventions ou d’installations, toutes les œuvres sont présentées dans un cadre interactif et ludique. L’espace est fractionné en modules correspondant chacun à une fonction dans laquelle l’art contemporain peut être impliqué: partager, discuter, s’informer, travailler, jouer, se reposer, jardiner, etc.
On peut ainsi faire des rencontres sensibles avec les œuvres, et participer à des échanges et des activités. Par cette exposition, les conventions souvent associées à l’art contemporain s’estompent et le Centre d’art se transforme avec bonheur en un lieu de vie et de partage où l’art dialogue avec le quotidien.