ART | EXPO

Always forever now

20 Oct - 22 Déc 2011
Vernissage le 20 Oct 2011

Accro aux infos et à la télévision, Aaaron Young se nourrit de l'actualité et s'interroge dans cette nouvelle exposition sur la place de l'artiste américain de nos jours.

Aaron Young
Always forever now

La galerie Almine Rech est heureuse de présenter la deuxième exposition personnelle d’Aaron Young, Always forever now. Aaron Young est né en 1972 à San Francisco, en Californie, il vit et travaille à New York. Son oeuvre a été l’objet de nombreuses expositions personnelles, telles que Tender Buttons au Midway Contemporary Art Center de Minneapolis en 2004; Greeting Card en 2007 au Park Avenue Armory de New York; ou encore Slippery When Wet au MACRO, à Rome, en 2010. Il a également participé à un grand nombre d’expositions collectives à travers le monde notamment au P.S.1, à New York, en 2005; à la Serpentine Gallery et la Biennale du Whitney en 2006; la Biennale de Moscou en 2007; au KW de Berlin en 2008; ou encore à la Saatchi Gallery de Londres en 2010.

Que signifie, être un artiste américain dans la société actuelle? C’est une nouvelle fois la question posée au travers de l’exposition Always forever now par l’artiste Aaron Young. Sa nouvelle pièce Mission Accomplished incorpore son titre au coeur même de l’oeuvre et de sa problématique.

«Mission Accomplished (Mission Accomplie) est la phrase qui était imprimée sur un grand panneau accroché très haut sur le porte-avion où George Bush annonça dans un discours la victoire contre l’Irak en 2003. La peinture éponyme est plutôt grande (180 cm x 180 cm) et représente une image hyperréaliste d’un pansement avec imprimé le drapeau américain. Les pansements soignent de manière superficielle, ils ne durent jamais plus d’un ou deux jours; ils cachent toujours quelque chose d’hideux, ils ne sont pas permanents. J’ai pensé que la relation entre ces deux symboles était à la fois drôle et tragique.» explique l’artiste.

Accro aux infos, il trouve dans les actualités une véritable énigme à résoudre. Mélange de passé, de présent et de futur, les informations ne doivent pas selon lui être assimilées sans un réseau de filtres divers ayant pour but de révéler la vérité, la vraie.

critique

Always forever now