ART | EXPO

All the world’s a stage

21 Juin - 27 Oct 2013
Vernissage le 21 Juin 2013

Jeanne Susplugas interpelle les questions de société, les modes de vie actuels et leurs aberrations. Le rapport à soi, à l'autre, les modes d'échanges et leurs dimensions intimes, spirituelles et psychologiques sont au cœur du propos de cette exposition où se joue la question de l’enfermement de soi et de l’apparition d’autrui.

Jeanne Susplugas
All the world’s a stage

Entre fascination et répulsion, fusion et rejet, entre le réel et l’intime, se joue la question de l’enfermement en soi et de l’apparition de l’autre. L’exposition est constituée de plusieurs œuvres, toutes spécialement réalisées pour Le Centre d’art Le Lait: une grande sculpture (Light House), variante d’une série déjà existante, monumentale cage de lumière, dans laquelle les visiteurs peuvent s’isoler, se magnifier et se projeter dans un monde factice.

Une trilogie vidéo autour de gestes compulsifs dont les textes ont été écrits pour l’artiste par l’écrivain français Basile Panurgias. Une pièce en céramique résultant d’une résidence à Artélinea (Containers), sous la forme de flacons pharmaceutiques composant une phrase à lire.

La pièce principale, point focal de l’exposition, est intitulée All the world’s a stage. Elle est composée de modules constituant une église démontable, modulable selon le lieu d’exposition, ce qui n’est pas sans évoquer l’architecture religieuse d’après guerre, au moment où le mouvement et la rapidité ont défini la voie privilégiée du développement économique et social.

Selon les lieux, cette œuvre peut s’agencer en village, en campement ou en structure unique… Elle sera accompagnée d’un habillage sonore, composé de voix enregistrées, de chuchotements, de discussions. Pendant son exposition à Albi l’œuvre s’augmentera d’un film.

Une dernière œuvre (House to House), sera présentée dans la Box du centre d’art. Déjà existante, elle est inspirée des maisons de poupée et de l’esthétique des caisses de transport, elle contient une exposition collective itinérante qui s’enrichit d’œuvres différentes à chaque étape, par les travaux d’artistes, sélectionnés par Jeanne Susplugas.

Commissariat: Jackie-Ruth Meyer

Vernissage
Vendredi 21 juin 2013 à 18h30

critique

All the world’s a stage