ART | EXPO

abstraction/quotidien

16 Avr - 12 Juin 2011
Vernissage le 16 Avr 2011

A travers la transformation du réel en abstraction géométrique, les œuvres présentées dans cette exposition donnent à voir une interprétation émotive et psychique des perceptions spatiales.

Götz Arndt, Samuel Beckett, André Léocat, Chris Martin, Benoît-Marie Moriceau, Barbara Steppe, Esther Stocker
abstraction/quotidien

Le centre d’art passerelle présente jusqu’au 12 juin 2011, une exposition collective regroupant le travail de sept artistes autour de la notion de construction et de déconstruction de l’espace.

En lien avec la thématique annuelle et la question de la transformation du réel vers l’abstraction géométrique, les œuvres choisies (peinture, installation, sculpture, vidéo) donnent à voir une interprétation des perceptions spatiales, hors du champ normatif, structuré mais jouant du caractère émotif et psychique de chacun face à ces espaces qui nous entourent.

Cette exposition s’articule en trois parties: la déconstruction spatiale par la question de la transformation du réel et des normes représentatives; la déconstruction spatiale par la question de la déstabilisation; la surface des œuvres offrent plusieurs niveaux de perception qui viennent déstabiliser l’œil du visiteur par le jeu des différents plans successifs; la construction de l’espace imaginaire, symbolique et mental par la question de la surface et du plan à deux dimensions; la surface est définie par les différentes couleurs et la qualité de la matière produite.