PHOTO | EXPO

A Shimmer of Possibility

06 Mai - 21 Juin 2008
Vernissage le 06 Mai 2008

Comme autant de tranches de vie de la société américaine d’aujourd’hui, Paul Graham photographie ces petits rien de la vie quotidienne, en une série mêlant espoir et désespoir, grâce et dignité.

Paul Graham
A Shimmer of Possibility

« Plutôt que d’écoper depuis la rive, peut-être est-il préférable de s’immerger dans le courant et d’observer comment la rivière se présente, s’écoule fluidement autour de soi et se reforme en douceur de l’autre côté, comme si on n’avait jamais été là.” Paul Graham

Documentant la vie de tous les jours, Paul Graham approche les réalités sociales avec une objectivité brutale. Ses travaux, résolument contemporains, peuvent être lus autant pour leurs qualités artistiques que pour leurs portées critiques, ce que l’on pouvait déjà observer dans ses premiers travaux tels Troubled Land (1987), ses photographies de l’Irlande du Nord, ou encore dans la série New Europe (1993), cette dernière reflétant l’histoire et la mémoire à travers l’Europe de l’Ouest.

Plus récemment avec sa série, « American Night », présentée à la galerie en septembre 2006, il photographie les pauvres et les exclus qui peuplent les paysages urbains des Etats-Unis. Sa chronique de la vie américaine est le reflet des bouleversements et du stress de vies passées dans une solitude profonde. Les travaux de Paul Graham rompent les frontières traditionnelles entre le reportage, le portrait et la photographie de paysage pour négocier avec succès le rapport entre l’art et le document.

Cette série est composée de plusieurs ensembles photographiques qui contiennent chacun des petites séquences d’images, comme un homme fumant une cigarette en attendant un bus à Las Vegas, ou une promenade dans une rue de Boston un après-midi d’automne. Souvent deux, trois ou quatre séquences s’entrelacent dans une même série : comme cette femme assise mangeant du poulet dont on retrouve les os à même le sol ou cet homme tondant la pelouse lorsque qu’une légère averse survient.

« A Shimmer of Possibility » est un nouveau départ radical, des images assemblées de la vie quotidienne de l’Amérique d’aujourd’hui, un haïku cinématographique où il ne se passe pas grand-chose mais où rien n’est déterminé d’avance. Que faisons-nous, que voyons-nous, ou à quoi pensons-nous quand nous marchons dans la rue ?

Dans la rue d’une ville, des cerises gisent dispersées sur le trottoir. Chaque image ou séquence est une fable portant notre monde, avec son lot de désespoir et d’espoir, de grâce, de dignité et des petites histoires toutes là, prêtes à être cueillies ou laissées de côté, sujettes à réflexion ou écartées, dédaignées ou embrassées. Récurrence et succession d’instants qui composent la vie.

Comme les nouvelles de Tchekhov, les travaux de Graham sont autant de pauses finement ciselées dans une narration continue – la trame et la suite de l’histoire étant laissées à notre discrétion. Elles ne nous disent pas quoi voir, mais nous rappellent comment nous voyons. Elles révèlent la puissance du fugitif, la nécessité d’être en éveil et la richesse de l’expérience quotidienne.

« A Shimmer of Possibility » a fait également l’objet d’une publication de douze livres distincts édités par Steidl tirés à 1000 exemplaires. Chaque volume montre une série, une image ou une séquence d’une histoire. Les douze livres sont tous d’une taille identique, mais varient en nombre de photos. La forme innovatrice de ce livre en plusieurs volumes épouse la nature unique du travail de Graham, qui souligne le flux de la vie plutôt qu’il ne l’enferme.

Une rétrospective du travail de Paul Graham sera présentée à partir de 2009 au Folkwang Museum à Essen en Allemagne et à la Whitechapel Gallery de Londres.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par ——— sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

A Shimmer of Possibility