ART | EXPO

27m2

28 Nov - 23 Jan 2015
Vernissage le 27 Nov 2014

Particulièrement attachée aux questions de l’image et de la perception, de l’espace et de l’exposition, Hélène Agofroy met en place des procédés de création ouverts. Ses vidéos, auparavant utilisées comme des images intégrées aux installations, deviennent aujourd’hui des œuvres à part entière et produisent leur propre dispositif de monstration.

Hélène Agofroy
27m2

À l’invitation du centre d’art contemporain Passages, le Frac Champagne-Ardenne a convié l’artiste d’origine troyenne Hélène Agofroy à y présenter une exposition monographique, où sera notamment montré son dernier film Arrangements.

Au début des années 1980, Hélène Agofroy entreprend une œuvre de sculptrice au sein de laquelle elle articule des formes géométriques faisant écho aux figures complexes qui construisent l’espace de la peinture de la Renaissance.
Son intérêt pour la peinture et les enjeux du système perspectif ancre d’emblée son travail dans une réflexion sur les relations entre l’espace réel et concret de l’expérience et celui de la représentation, abstrait et culturel. Explorant les passages du plan au volume, les œuvres de cette période usent de procédures minimalistes et de la sérialité, la répétition, la variation de structures élémentaires et s’offrent à l’expérience du spectateur.

Dans les années 1990, son champ de référence s’élargit aux domaines de l’image et des signes. Le rapport à l’espace gagne celui de la présentation des œuvres. Les moyens se démultiplient; peinture, installation, photographie, vidéo, textes, participent désormais de l’œuvre. L’artiste reste cependant attachée à l’idée de la forme, à la manière dont elle se constitue au sein d’un travail plastique et dont elle est identifiée par le spectateur selon le contexte où elle se donne à voir.

L’exposition au centre d’art contemporain Passages réunira le film Arrangements (2012) et l’installation Home-Scape (2005).
Le premier suit les transformations d’une petite maison tout au long du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui. Entièrement réalisé en studio, il place la notion de décor au centre des interrogations autobiographiques et de l’Histoire. Hélène Agofroy a vécu jusqu’à l’adolescence en face de l’usine à laquelle la maison était accolée. De ces souvenirs, elle a extrait un élément, le seul qui ait survécu à la fin de l’industrie textile: cette petite construction, maintenant déplacée au pied de terrains de tennis, sorte de «maison-témoin» du passage de l’industrie aux loisirs.
Quant à Home-Scape, compilation d’archives consultables, elle rend compte du projet participatif Home-Made (2003): une enveloppe contenant la maquette en carton de la maison évoquée plus haut était ainsi donnée à chaque participant, qui l’emportait dans ses voyages. Il était ensuite invité à la construire et à la positionner dans des lieux ou des situations de son choix, documentant son action par des photos ou vidéo postées sur le site internet dédié.

Lieu
Centre d’art contemporain Passages
9, rue Jeanne d’Arc
10 000 Troyes