ART | EXPO

Prospective XXIè siècle

09 Déc - 20 Fév 2011
Vernissage le 08 Déc 2010

Conçue et réalisée à partir des récentes acquisitions du Plateau, «Prospective XXIè siècle», se propose de réunir un ensemble d’oeuvres qui, de façon très diversifiée, abordent la question de la mémoire.

Communiqué de presse
Pierre Bismuth, Michel Gondry, Jason Dodge, Elise Florenty, Michel François, Aurélien Froment, Ryan Gander, Mario Garcia Torres, Mark Geffriaud, Renée Green, Nate Harrison, Arnaud Maguet, Laurent Montaron, Florence Paradeis, Emilie Pitoiset, Bruno Serralongue
Prospective XXIè siècle

Conçue et réalisée à partir de nos toutes récentes acquisitions et loin de toute prétention thématique, «Prospective XXIè siècle», se propose de réunir un ensemble d’oeuvres qui, de façon très diversifiée, abordent la question de la mémoire.

De l’installation Déjà vu de Michel François à Personal Props de Renée Green, pièce reprenant les titres de certaines des chansons chères à l’artiste, du «Memory» revisité par Aurélien Froment (Who here listen to BBC News on Friday night ?) à l’évocation du film de Schnabel sur Basquiat par Ryan Gander pour une mise en abyme aux multiples rebonds, chacune des oeuvres de «Prospective XXIè siècle» indique, dans un rapport à un vécu plus ou moins lointain, une dimension d’écho, de répétition, que le spectateur est invité à expérimenter à son tour.

Cette dimension, qui implique de fait une notion de rythme, renvoie très naturellement au champ musical, et si nombre des pièces proposées s’inscrivent résolument dans ce domaine jusqu’à se référer directement à certaines sources sonores précises, l’écho évoqué est aussi celui d’une «petite musique» qui, proche de la litanie, nous rejoue un passé de façon lancinante.

La conception scénographique même de «Prospective XXIè siècle» s’inscrit dans cette logique pour un parcours représentant en terme d’espace une succession de cases identiques que notre propre mémoire sera censée activer.

Ce parcours débutera par une pièce sonore d’Arnaud Maguet, «Prospective XXIè siècle», indiquant clairement, telle une chanson donnant son titre à l’album qui la contient, une reprise on ne peut plus appropriée pour l’ensemble de l’exposition.

Mais «Prospective XXIè siècle», c’est aussi le nom d’une collection de disques de musique expérimentale du tout début des années 70 (que l’oeuvre de Maguet intègre de façon explicite) pour un jeu temporel, un aller-retour permanent entre passé et présent — voire, donc, un présent qui s’avère peut-être l’accomplissement d’un futur rêvé — pour autant de résonances singulières.

Commissaire de l’exposition : Xavier Franceschi

Vernissage

Mercredi 8 décembre 2010. 18h-21h.

critique

Prospective XXIè siècle