ART | EXPO

On emménage au Château

10 Avr - 31 Déc 2012
Vernissage le 10 Avr 2010

Pendant trois ans, le Château de La Roche‐Guyon (Val d’Oise) se transforme en Musée Ephémère pour accueillir l’exposition «On emménage au Château»: trente artistes français majeurs de la génération «Hors Cadre» investissent les principaux espaces du site.

Communiqué de presse
Toni Grand, Christian Jaccard, Michel Journiac, Jean Le Gac, Jean‐Michel Meurice, Bernard Pages, Gina Pane, Jean‐Luc Parant, Michel Parmentier, Ernest Pignon‐Ernest, Jean‐Pierre Pincemin, Anne et Patrick Poirier, Yves Reynier, Claude Rutault, Patrick Saytour, Pierre Skira, Gérard Titus‐Carmel, André Valensi, Claude Viallat, Jean‐Pierre Bertrand, François Bouillon, Pierre Buraglio, Daniel Buren, André Cadere, Louis Cane, Daniel Dezeuze, Paul Armand Gette
On emménage au Château

Pendant trois ans, du 10 avril 2010 au 31 décembre 2012, le Château de La Roche‐Guyon (Val d’Oise) se transforme en Musée Ephémère pour accueillir l’exposition
«On emménage au Château»: trente artistes français majeurs de la génération «Hors Cadre» investissent les principaux espaces du site.

Cet événement est unique pour au moins quatre raisons:
— Cette exposition exceptionnelle rassemble pour la première fois depuis trente ans une génération complète d’artistes français, celle des années 70, de la génération «Hors Cadre», des artistes qui ont voulu exister en dehors des conventions établies, des institutions, en rejetant les règles et en développant une nouvelle philosophie. Cette démarche collective implique des artistes internationalement reconnus (Jean Le Gac, Daniel Buren, Jean‐Michel Meurice, Bernard Pagès, Pierre Buraglio…) et des personnalités singulières fortes et complémentaires au service d’un même projet commun: investir ensemble un haut lieu du Patrimoine en proposant une oeuvre personnelle et monumentale.

— La particularité de cette exposition réside dans son caractère singulièrement participatif: à l’initiative de Jean Le Gac, au coeur de cette génération, tous ses amis sont invités à se rassembler autour de lui pour investir ce Château dont les coins et recoins invitent à une imagination fertile. A ses côtés, Evelyne Artaud, Commissaire d’exposition, l’accompagne dans cette démarche où chaque artiste prête une oeuvre ou plusieurs oeuvres durant les trois années du Musée Ephémère, pour composer ce projet collectif à durée limitée.

— Au Musée Ephémère, la rencontre entre «Patrimoine et création contemporaine» permet aux artistes de valoriser et ré‐inventer ce lieu exceptionnel à travers des oeuvres sensibles qui permettront au visiteur de découvrir la richesse et la diversité de ce site.

— Il est enfin marqué par une action dense et originale de médiation auprès de tous les publics, et plus particulièrement auprès des élèves, en partenariat avec le Cnap (Centre national des arts plastiques) et en collaboration avec l’Académie de Versailles. Cette approche se traduira par une série d’actions de médiation adaptées à chacun des niveaux scolaires, selon les particularités artistiques et scientifiques du Musée Ephémère.

«On emménage au Château», un Musée Ephémère au Château de la Roche‐Guyon trente artistes emménageront en six vagues successives, du 10 avril 2010 à septembre 2011, dans tous les principaux espaces du Château. Puis, de septembre 2011 à décembre 2012, ce Musée Ephémère permettra à tous les visiteurs de découvrir ces trente artistes majeurs qui auront investi ensemble le Château de la Roche‐Guyon.

Ainsi, le 10 avril 2010, les six premiers artistes ont pu emménager: Pierre Buraglio (dans le Petit salon bleu), Paul Armand Gette (dans la Salle des Gardes), Christian Jacquard (dans la Bibliothèque fantôme et l’Orangerie), Jean Le Gac (dans la Salle de Billard), Jean‐Michel Meurice (dans une des Chapelles et le Petit salon bleu) et Gérard Titus‐Carmel (dans les Chapelles).

Le 20 juin 2010, Gina Pane (dans la Salle à manger), Daniel Dezeuze (dans le Grand Salon), Jean‐Luc Parant (dans la Chambre de Zénade), Patrick Saytour (dans l’Escalier d’honneur) et Claude Viallat (dans les Ecuries) les ont rejoints et pourraient être suivis, en septembre 2010, par Daniel Buren, Louis Cane, Anne et Patrick Poirier et Jean‐Luc Pincemin.

Le même dispositif se renouvellera en 2011, entre avril et septembre, avec l’arrivée des quinze artistes complémentaires.