DESIGN | EXPO

Nouvelles vies

14 Sep - 25 Oct 2017

La galerie VIA présente «Nouvelles vies», une exposition rassemblant plus de trente créateurs autour de l’union du design et de l’écologie. Designers, architectes, et spécialistes de l’art de vivre conçoivent désormais produits et objets répondant à une exigence à la fois éthique et esthétique.

L’exposition «Nouvelles vies» présentée la galerie VIA souligne la pertinence de l’association du design et de l’écologie sous la forme, notamment de l’upcycling, procédé consistant à récupérer produits et matériaux usagés pour en produire de nouveaux d’une qualité et d’une utilité supérieures.

Commissaire de l’exposition, Carolina Tinoco, à la fois designer et architecte, recourt concrètement à un tel procédé qu’elle a appliqué à l’architecture d’intérieur et au mobilier, après avoir construit un logement social au sein d’un bidonville avec des déchets de l’industrie pétrolière.

«Nouvelles vies» : créateurs et catégories

«Nouvelles vies» réunit plus de trente créateurs français et étrangers autour de cette pratique associant indéniablement design et écologie. Les créations présentées sont réparties en différentes catégories représentant les matériaux nécessaires à leur fabrication : les produits et objets naturels et industriels, les cuirs et textiles, les bois et matières récupérées ou «upcyclées», enfin les produits et objets réinventés.

Parmi les produits naturels, on peut trouver la Flax Chair en fibres de lin de Christien Meindertsma et Enkev, ou les appareils ménagers en liège de la collection Re-Done Appliances conçus par Gaspard Tine-Beres. La chaise So-So de Jean Nouvel en aluminium recyclé ou la Recycled Carbon Chair en fibres de carbone recyclés de Marlen Kaptein sont une bonne illustration des objets industriels présentés, alors que la catégorie cuirs et textiles regroupe par exemple le Vlisco Recycled Carpet, tapis en coton Batik recyclé de Simone Post, ou le tabouret Pêle-mêle de Sybille Berger fait de chutes de cuir.

L’utilisation du bois, de matières recyclées ou upcycées peut permettre de concevoir et fabriquer des objets tels le canapé Saisons-Fossile d’Amaury Poudray en bois, laine, et mousse récupérés, ou la collection de vases Paper Vase de Pepe Heykoop en papier recyclé et plié.

Enfin, parmi les objets dits réinventés, on peut citer les créations de Breg Hanssen et Alvaro Catalan de Ocon. Breg Hanssen a dessiné l’armoire Framed en papier journal, Alvaro Catalan de Ocon la suspension Pet Lamp Chile en fibres naturelles et bouteilles plastique PET recyclées.

«Nouvelles vies» ou le design éthique

L’exposition «Nouvelles vies» souligne la nécessité de redéfinir à la fois création, production, diffusion, vente et achat d’objets. Le design est ainsi conduit à se réinventer et innover en mobilisant des savoir-faire existants tenant compte de ces facteurs que sont les matières premières, les ressources naturelles, les ressources industrielles, les potentiels énergétiques des déchets, les outils de production, et les moyens de transport utilisés.

Nombre de créateurs, français et étrangers, étudient et mettent en oeuvre de telles possibilités. Que leurs productions constituent des séries, soient l’objet d’éditions limitées ou uniques, toutes mobilisent à la fois les évolutions technologiques récentes (comme l’imprimante 3D) et les expériences destinées à fabriquer de nouveaux matériaux. Dès lors, la création de «matériauthèques» à partir de déchets récupérés favorisant l’éco-conception se révèle être la conséquence d’une telle initiative.