ART | EXPO

Op-film : Une archéologie de l’optique

29 Mar - 28 Avr 2018
Vernissage le 28 Mar 2018

L’exposition « Op-film : Une archéologie de l'optique » à l'Espace Khiasma réunit un film et une installation de Louis Henderson et Filipa César qui retrace l’histoire de l’optique et révèle comment les instruments optiques créés pour des usages militaires et coloniaux sont liés aux modèles occidentaux de savoir.

L’exposition « Op-film : Une archéologie de l’optique » à l’Espace Khiasma, aux Lilas, présente un film et une installation à travers lesquels Louis Henderson et Filipa César explorent les multiples ramifications des technologies optiques initialement conçues à des fins militaires et coloniales.

Avec « Op-film », Louis Henderson et Filipa César déroulent l’histoire de l’optique

Le film, décrit par Louis Henderson et Filipa César comme “un cinéma de l’affect, un cinéma de l’expérience – un Op-film”, s’intéresse à la façon dont les instruments optiques créés pour des usages militaires et coloniaux sont nourris et nourrissent les modèles occidentaux de savoir. Tout en posant un regard critique sur les idéologies sous-jacentes aux outils de surveillance et de guidage, Filipa César et Louis Henderson révèlent comment la logique coloniale de découverte, de révélation et de possession s’inscrit dans le rapport entre la vue et la compréhension.

Des lentilles de Fresnel aux images en 3D, une archéologie de l’optique

Le film aborde de multiples moyens optiques, des lentilles de Fresnel utilisées dans les phares aux systèmes de navigation par satellite et suit l’évolution technologique : des méthodes anciennes de navigation optique aux algorithmes de localisation modernes, de la projection unique aux visions satellitaires à multiples perspectives. Pour cela, Louis Henderson et Filipa César intègrent progressivement ces diverses avancées techniques aux moyens même de réalisation du film et donc à sa matière. Ainsi, l’œuvre mêle images argentiques en 16mm, images générées en 3D et captures d’écran numériques.

Une installation restitue sous forme de collage une sélection de documents témoignant de la recherche de Louis Henderson et Filipa César : des cartes marines, des images d’archive, des dessins architecturaux de phares, des lumières et des fragments de lentilles de Fresnel.