DANSE | FESTIVAL

June Events

02 Juin - 22 Juin 2018

Organisés par l'Atelier de Paris - CDCN (Centre de Développement Chorégraphique National), voici venue la douzième édition du festival June Events. Au menu : trois semaines de danse contemporaine, au gré d'une quarantaine d'événements. Dont pas moins de seize créations 2018.

Ambiance estivale, envies de plein air et de se remettre en mouvement ? Le mois de juin est là pour ça, avec notamment son grand festival de danse contemporaine : les June Events. Organisés par l’Atelier de Paris – CDCN, les June Events font tous les ans la part belle aux créations. Fidèles à eux-mêmes, leur douzième édition va se déployer au fil de vingt-et-un jours. Avec, au programme, pas moins de quarante événements, dont seize créations 2018. Mobilisant une trentaine de compagnies ainsi qu’une quinzaine de lieux partenaires, les June Events 2018 promettent quelques belles découvertes. Niché au cœur du bois de Vincennes, à la Cartoucherie, l’Atelier de Paris met en place une navette gratuite, depuis le Château de Vincennes, les soirs de représentation. Un cadre idyllique pour déguster de la danse contemporaine aux abords de l’été.

Festival June Events 2018 : quarante événements, dont seize créations 2018

Le rayonnement des June Events va également embraser tout l’est parisien : Théâtre de l’Aquarium, Théâtre du Soleil, mais aussi Théâtre Paris-Villette, Le Bal, Parc de Bercy, Château de Vincennes, Centre National de la Danse (CND, à Pantin), Palais de la Porte Dorée… L’occasion de buller et déambuler dans la lumière de juin, pour découvrir des créations 2018. À savoir Rituel pour une géographie du sensible, de Julie Nioche, Filiz Sizanli et Mustafa Kaplan, tel un pont entre Nantes et Istanbul. Mais aussi le solo BSTRD, de la chorégraphe grecque Katerina Andreou. Les dissonances d’Autoctonos II de l’argentin Ayelen Parolin. Le chœur O Universon nu, imprégné de Brésil, par Célia Gondol. Et dans le cadre du focus consacré au chorégraphe Loïc Touzé : Vacances vacance d’Ondine Cloez, ainsi que la pièce Forme Simple, de Loïc Touzé. Une composition mêlant épure et fantaisie, sur les Variations Goldberg de Johann Sebastian Bach.

Trois semaines de danse, à La Cartoucherie et dans une dizaine de lieux partenaires

Toujours sur le versant des créations 2018, après avoir revisité l’héritage de sa tante, la chorégraphe Lucinda Childs, Ruth Childs livre une création co-écrite avec Stéphane Vecchione : The Goldfish and the Inner Tube. Le chorégraphe québécois Daniel Leveillé explorera la structure des émotions avec Quatuor tristesse. Tandis qu’avec Parallèles, Raphaël Cottin livrera un duo avec son professeur d’excellence, Jean Guizerix. La chorégraphe Myriam Gourfink dévoilera, avec Évaporé, des manières de sublimer les cristallisations émotionnelles. Là même où Smaïl Kanouté et Antonin Fourneau danseront une poétique du fluide pixelisé avec Jidust (poussière d’eau). Pour A Taste of Ted, Jérôme Brabant et Maud Pizon plongeront dans les sources de la Modern’dance, via Ruth Saint-Denis et Ted Shawn. Performance chorégraphie, Fluid Grounds de Benoît Lachambre offrira l’occasion d’une déambulation. Tandis que, clôturant le festival, Turbulence, de Tatiana Julien, viendra pulser le Château de Vincennes, avec un DJ Set, notamment.

June Events 2018 (Atelier de Paris – CDCN) : avec Loïc Touzé et Carolyn Carlson

Les June Events  2018 totalisent ainsi une quarantaine d’événements chorégraphiques. Pour une édition notamment placée sous le signe de Loïc Touzé. Avec un focus présentant une dizaine de pièces en lien avec son travail. Autre figure majeure du festival : Carolyn Carlson pour Poetry in Motion. Une présence bienveillante pour celle qui a fondé l’Atelier de Paris – CDCN. Dans un autre registre, Frank Micheletti livrera Volt(s) Face, une chorégraphie sur fond de rock en fusion. Tandis que la Cie Black Sheep présentera Wild Cat : une odyssée hip-hop. Sans oublier les chorégraphes Thomas Lebrun, Yara Al Hasbani, Didier Ambact, Mathieu Bouvier, Marine Chesnais, Madeleine Fournier, Nejib Khalfallah, Eva Klimackova, Alain Michard, Nach, Carole Perdereau et Carole Vergne. En somme : un festival international, divers et étincelant, pour faire le plein de danse contemporaine à l’approche de l’été. De quoi fêter énergiquement l’arrivée des beaux jours.