DESIGN | EXPO

Didier Lavier

15 Sep - 10 Nov 2017
Vernissage le 14 Sep 2017

L’exposition « Didier Lavier » à la galerie Kreo, à Paris, propose une rencontre entre des œuvres de Bertrand Lavier et des pièces de design vintage et contemporain de Pierre Charpin, Jaime Hayon, Hella Jongerius, ou encore Marc Newson. Ces associations ludiques et poétiques s’inscrivent dans la démarche de Bertrand Lavier, familier des rapprochements surprenants.

L’exposition « Didier Lavier » à la galerie Kreo offre un dialogue entre des œuvres historiques et nouvelles de Bertrand Lavier et des pièces de design vintage et contemporain de douze créateurs.

L’art de Bertrand Lavier face au design

Le titre de l’exposition, « Didier Lavier » exprime son enjeu : concrétiser les échanges qu’entretiennent depuis des années le plasticien Bertrand Lavier et les fondateurs de la galerie de design Kreo, Clémence et Didier Kzrentowski. La forme même de ce titre, mêlant prénom de l’un et nom de famille de l’autre, est une évocation du travail de Bertrand Lavier, familier des rapprochements d’images ou d’objets qui ne sont habituellement pas liés, à la manière d’une greffe horticole.

L’exposition a été imaginée par Bertrand Lavier et Didier Krzentowski comme un jeu de dominos : d’anciennes et récentes œuvres du plasticien appartenant à chacune de ses séries majeures sont systématiquement mise en regard d’objets de design vintage et contemporain. Le duo poursuit ainsi une idée qui s’exprimait déjà en 2002, lorsque Bertrand Lavier présenta dans une exposition commune avec les réalisations de Marc Newson son œuvre Embryo, à savoir un exemplaire de l’emblématique siège du même nom conçu par le designer australien qu’il positionne à l’envers et fiché sur un socle.

Bertrand Lavier dialogue avec Hella Jongerius, Pierre Charpin, Alessandro Mendini

L’exposition forme une succession ludique de croisements chromatiques, formels, narratifs ou poétiques destinés à surprendre et semer le trouble. Chaque composition associe pièces de design et œuvres de l’artiste en d’élégants carambolages. Ainsi la table Turtle d’Hella Jongerius et le miroir Cardinal de Jaime Hayon côtoient une sculpture issue de la série des Walt Disney Productions de Bertrand Lavier ; le fauteuil Poltroa d’Alessandro Mendini se conjugue avec le tableau Sahalee de l’artiste et l’ourson en peluche soclé par ce dernier et intitulé Dean trouve sa place dans une vitrine de Konstantin Grcic…

Ailleurs, les objets peints avec la « touche Van Gogh », les tableaux de Frank Stella reproduits en néons colorés ou encore les « superpositions d’objets » de Bertrand Lavier rencontrent des créations de François Bauchet, Jasper Morrison, Ronan et Erwan Bouroullec, Pierre Charpin, Naoto Fukasawa et Gino Sarfatti.