DESIGN | EXPO

Design Sculptural

09 Nov - 20 Déc 2017

La Galerie Christine Diegoni présente l'exposition collective "Design Sculptural". Un focus sur le design italien, des années 1960 à 1980. De Gino Sarfatti à Ettore Sottsass, des dispositifs d'éclairage au modelage de la lumière. Une exposition de design, entre art, sculpture et mobilier fonctionnel.

Du 9 novembre au 20 décembre 2017, la Galerie Christine Diegoni présente l’exposition collective « Design Sculptural ». Un événement qui prend le relais de la FIAC (du 19 au 22 octobre 2017), tout en faisant écho aux Puces du Design (du 9 au 12 novembre 2017). À son tour, « Design Sculptural » s’inscrit dans la complémentarité des nombreux événements rendant hommage, en 2017, au fameux designer italien Ettore Sottsass (1917-2007). Une contribution prenant ici les formes de trois pièces exemplaires : la lampe Twenty Seven (1986), l’applique luminaire Tenty One (1986) et le fauteuil In Praise of Epicurus (1987).

« Design Sculptural » : la création italienne (Gino Sarfatti…), entre art et design

La Galerie Christine Diegoni est avant tout experte en design du XXe. Cette nouvelle exposition, « Design Sculptural », offre ainsi l’occasion de découvrir éditions originales et surtout pièces uniques. Dans le courant des années 1960, les designers italiens ont exploré les passerelles entre art et design. Une dynamique féconde en pièces originales et audacieuses. Avec, sur le versant des fauteuils et luminaires, des pièces oscillant entre objet et sculpture, entre fonction et contemplation. Attachée depuis les années 1980, à promouvoir le travail du designer italien Gino Sarfatti (1912–1985), la Galerie Christine Diegoni présente plusieurs de ses pièces au sein de l’exposition « Design Sculptural ». Notamment le majestueux lustre n° 2097/50, entre lustre d’apparat et enchevêtrement électrique. Un lustre crée en 1958 par Arteluce, la maison d’édition fondée par Gino Sarfatti en 1945.

Le design italien des années 1960 à 1980 : luminaire et assises (Ettore Sottsass, Enzo Mari, Kazuhide Takahama…)

« Design Sculptural » réunit des pièces de différents designers ayant œuvré en Italie durant la seconde moitié du XXe. Gino Sarfatti, le designer italien pionnier en matière de systèmes d’éclairage. Des fauteuils de Kazuhide Takahama, designer et architecte japonais édité par Dino Gavina en 1965. Des sérigraphies d’Enzo Mari, architecte, designer et illustrateur italien, éditées en 1972 par Danese Milano. Et trois pièces d’Ettore Sottsass, fondateur du groupe de Memphis, à Milan, en 1980. Avec un design coloré et impétueux, qui aura remis en question les liens entre design et industrie. L’exposition présente la lampe Twenty Seven, en métal laqué mauve ; l’applique Twenty One et ses trois ampoules, dont deux colorées ; le fauteuil In Praise of Epicurus en bois teinté à l’aniline, conjuguant coupe franche et motifs rougeoyants. « Design Sculptural » propose ainsi un retour sur les dispositifs d’éclairage, entre sculpture et modelage design de la lumière, et des couleurs.