ART | EXPO

Biennale Émergences | Jeux de Dames

11 Oct - 30 Nov 2018
Vernissage le 13 Oct 2018 à partir de 14:00

Cinquième activation d'une œuvre de Claude Rutault, l'exposition "Jeux de Dames" offrira l'occasion de jouer à un jeu de dames géant. En jouant pour jouer (tournois libres), ou pour relever le défi de remporter l’œuvre (tournoi payant). Un expérience ludique et réflexive, au Cneai de Pantin.

Biennale pluridisciplinaire (design, métiers d’art, art contemporain…) la Biennale Émergences 2018 va bientôt prendre ses quartiers dans la ville de Pantin, le temps d’un long weekend effervescent. Du jeudi 11 au dimanche 14 octobre. La plupart des manifestations se dérouleront au CN D (Centre National de la Danse). Mais certaines expositions rayonneront également hors les murs, au sein de la ville de Pantin. À l’instar de l’exposition-performance de Claude Rutault, « Jeux de Dames », au Cneai (Centre national édition art image). Peintre contemporain ayant émergé il y a déjà longtemps, Claude Rutault développe notamment une œuvre procédurale. L’activation du « Jeux de Dames », par le Cneai, vient ainsi en réponse à l’invitation de la Biennale Émergences faite à son nouveau voisin, fraîchement installé (2017) aux Magasins généraux de Pantin. Soit à quelques encablures en amont du CN D, sur le canal de l’Ourcq.

Exposition « Jeux de Dames » de Claude Rutault : activation interactive de d/m 184

Longtemps arrimé sur l’Île des Impressionnistes (sous le nom de Centre national de l’estampe et de l’art imprimé), le Cneai a quitté Chatou pour Pantin. Et opérant la jonction entre les mondes, le Cneai propose ainsi l’activation du « Jeux de Dames » de Claude Rutault (d/m 184, 1985), en réponse à la Biennale Émergences. Une œuvre souple et mobile, comme le Cneai. En ce qui concerne le peintre Claude Rutault, pour reprendre à grands traits : son coup de maître inaugural aura été une petite toile monochrome, apposée sur un mur peint de la même couleur, en 1973. Un geste simple, réalisé pendant des travaux chez lui, marquant ainsi le début de sa mythologie personnelle. Mais Claude Rutault est également connu pour son processus de création définition/méthode (d/m). Il livre la définition, la méthode à employer, le reste incombant, pour faire court, à l’acquéreur.

Tournois libres ou grand Tournoi payant : jouer pour jouer, ou pour gagner l’œuvre

Pour la Biennale Émergences, le Cneai a choisi de réactiver d/m 184 (1985) : un dispositif de jeu de dames géant. Une œuvre où à chaque coup, la peinture change de forme, au gré de tournois libres. Visible et jouable jusqu’à la fin du mois de novembre, l’exposition « Jeux de Dames » sera la cinquième activation de l’œuvre. Chaque gagnant recevra même une photo du dernier coup. Avec un challenge de taille : le grand tournoi spécial du samedi 13 octobre, en présence de Claude Rutault. Tournoi à l’issue duquel le gagnant deviendra le nouveau propriétaire de d/m 184. Soit une implication directe dans des questions de matérialisation, conservation et responsabilité — participation sur inscription payante. Ludique et engagée, la partie « Jeux de Dames » fonctionnera ainsi comme une figure tutélaire pour cette Biennale Émergences, faisant la part belle aux objets (de design, d’art, d’artisanat). Un moment de réflexion ludique, à expérimenter pendant la Biennale Émergences 2018.