DESIGN | EXPO

M&O – Rising Talent Awards | Carla Baz

07 Sep - 11 Sep 2018

La session de septembre des Rising Talent Awards 2018 met en lumière la nouvelle scène du design libanais. Créatrice franco-libanaise installée à Beyrouth, Carla Baz cultive pour sa part une création raffinée, à la croisée des influences culturelles, valorisant l'artisanat d'excellence.

Morceau de choix pour les amateurs de design contemporain, les Rising Talent Awards [Prix du talent émergent] de Maison et Objet (M&O) ouvrent une fenêtre sur les émergences internationales. Avec ses deux sessions annuelles (janvier et septembre), M&O met en lumière le travail de jeunes créateurs du monde entier. Pour sa session de septembre, les Rising Talent Awards 2018 proposent ainsi un focus sur le Liban. Avec une sélection de sept designers (dont un duo), à retrouver dans le hall 6 de Paris Nord Villepinte, ainsi qu’à la Gallery S. Bensimon durant la Paris Design Week. Soit l’occasion de découvrir notamment le travail de la designer franco-libanaise Carla Baz. Paris, Lausanne, Londres, actuellement Beyrouth : Carla Baz est mobile, tout comme ses créations. À la fois très personnelles, tout en étant capables d’embrasser différents contextes esthétiques.

Rising Talent Awards 2018 : sept designers libanais, dont Carla Baz

Privilégiant l’artisanat d’excellence, les pièces de Carla Baz valorisent la délicatesse et les matériaux précieux. Une caractéristique qui porte l’empreinte de ses passages au sein de l’agence de design de Zaha Hadid, ainsi que de la maison de couture Vivienne Westwood. En accord avec l’image d’un Orient raffiné, les pièces de Carla Baz incorporent des matériaux luxueux, travaillés à la main par des artisans libanais. Candélabres, lampes, consoles, étagères, boîtes en cuir, miroirs… Les pièces de Carla Baz ont en commun le souci du détail élégant. À l’instar de ses boîtes Malishka (2017). Objet relativement trivial, à travers la créativité de Carla Baz, la boîte devient objet précieux. Sous les traits d’un ensemble de boîtes imbricables, à la façon de poupées russes, en cuir naturel orné de motifs brodés à la main. Pièce de cuir à quatre pétales, chaque boîte fonctionne comme un origami à replier.

Carla Baz : une création raffinée et chaleureuse ; un artisanat d’excellence

Marbres, métaux (bronze, laiton…) travaillés à la main (polis, brossés, martelés, oxydés…), bois massifs (noyer, chêne…), cuir naturel, verre soufflé… Les pièces de Carla Baz donnent aux matières la pleine latitude de leur beauté. Sa série de tables basses Minerals (2018), par exemple, est emblématique de ce souci du détail élégant. Les plateaux en marbre y sont partiellement recouverts d’une fine couche de résine translucide, diversement colorée. Un jeu de transparences, couleurs et profondeurs qui fait ressortir la texture des différents marbres. Mais le motif rappelle aussi celui des bonbons roudoudou (sucre dans un coquillage). Soit une résonance, fortuite ou non, qui décadre complètement le précieux de l’objet vers une expérience simple et ludique, rattachée à l’enfance. Pièces à la fois raffinées et proches, Carla Baz cultive un design chaleureux et intimiste. À retrouver durant M&O (Paris-Nord Villepinte), ainsi qu’à la Gallery S. Bensimon.