DESIGN | EXPO

Zones de confort

21 Nov - 17 Avr 2016
Vernissage le 20 Nov 2015

La collection design du Centre national des arts plastiques s’invite à Nancy avec l’exposition «Zones de confort», présentée à la galerie Poirel. Comme le suggère le titre de l'exposition, les objets seront répartis entre plusieurs zones distinctes selon leur fonction: l’Office, la Réception, l’Aire de jeux et l’Antichambre. Le visiteur sera même autorisé à tester le confort de certaines des pièces exposées.

Collection du Centre national des arts plastiques: Philippe Starck, Vico Magistretti, Jean Royère, 5.5 Designers, Bless et bien d’autres.

Zones de confort

L’exposition «Zones de confort» invite à traverser une curieuse demeure, celle d’un collectionneur compulsif et éclectique, à l’image du Centre national des arts plastiques (Cnap).

Elle propose d’aborder différentes facettes du «confort»; une notion si omniprésente dans la pratique et la théorie du design qu’elle en devient presque insaisissable. À quoi cet «état de commodités et de bien-être qui approche du plaisir et auquel tous les hommes aspirent naturellement» tient-il? Quelles en sont les formes?

Répartis en différentes zones, les objets prennent place sur une grande scène de théâtre dont ils seraient à la fois le décor, les acteurs et les accessoires. Le parcours se construit en quatre actes et un interlude.

L’Office, rempli de produits fonctionnels, offre l’image du «confort moderne», celui des commodités matérielles destinées à améliorer la vie quotidienne de l’utilisateur en le soulageant d’activités pénibles. La Réception se présente comme un vaste salon, garni de meubles destinés à l’accueil des corps au repos, en quête d’apesanteur. L’Aire de jeux rassemble des pièces qui échappent au strict fonctionnalisme pour se placer du côté du divertissement et de la dérision. Enfin, l’Antichambre bouscule notre représentation du bien-être en révélant certaines inquiétudes contemporaines.

Une pause médiane est ménagée dans la mezzanine, où le visiteur peut éprouver différents types de mobilier et est invité à expérimenter L’Écouteur, une création de Laurent Massaloux et Jean-Yves Leloup, interprétation contemporaine du salon de musique.

Majoritairement conçus pour apporter satisfaction à nos corps et à nos esprits, les objets présentés témoignent de nos activités et de nos préoccupations domestiques. Sous une apparente familiarité, l’exposition incite à reconsidérer la particularité des formes et parfois des usages, qui établissent notre environnement. Des pièces fabriquées en grande série, «mises en produit» standardisées du confort, côtoient des œuvres qui malmènent les typologies traditionnelles. «Zones de confort» est ainsi le reflet de deux postures complémentaires du design : élaborer des solutions et formuler des critiques.

La Ville de Nancy – Galerie Poirel et le Cnap se sont associés pour présenter cette exposition, premier volet d’un triptyque qui permettra de découvrir sous différents regards le Fonds national d’art contemporain, l’une des collections les plus importantes en Europe.