ART | EXPO

Zone botanique temporaire

12 Juin - 04 Juil 2010
Vernissage le 12 Juin 2010

Initiée par le collectif Glassbox, «Zone botanique temporaire» envahit la pelouse de la Cité internationale pour une exposition du vivant non humain. Des oeuvres qui évoluent avec le temps, croissent et redessinent l'espace existant.

Nicolas Bralet, Catherine Contour, Emilie Maltaverne, Vincent Mauger, Agnès Rosse, Aurélie Slonina
Zone botanique temporaire

Vernissage 12 juin à partir de 18h avec les performances de David Christoffel et Nicolas Bralet

Glassbox sans les murs n’est pas une résidence d’artistes comme les autres: pour ce collectif en résidence au Théâtre de la cité internationale, il s’agit avant tout d’inviter d’autres artistes à intervenir en écho au site de la Cité Internationale: ses allées, ses paysages, ses habitants, ses usages et usagers.

Avec «Zone Botanique Temporaire», les artistes sont invités à se concentrer sur l’environnement végétal et animal. Le but premier est d’exposer le vivant à une époque où le mot climat est égal au mot catastrophe, où la nature est scientifiquement contrôlée et intellectualisée «pour nous sauver».

L’exposition est constituée d’une dizaine de propositions, sorte de fenêtres-paysage qui sont réparties autour de la grande pelouse de la Cité internationale, et dont l’activation donnera lieu à des performances et des concerts. L’un des intérêts majeurs de cette «exposition du vivant» est bien sûr que les oeuvres ne sont surtout pas figées, mais évoluent avec le temps, poussent, croissent et dépérissent. Le spectateur peut donc venir les voir et revoir, et accompagner ainsi les variations de l’air, de la lumière, de la nature et plus particulièrement des plantes.