ART | WORKSHOP

Tout commence par une gavotte

16 Mai - 23 Mai 2015
Vernissage le 16 Mai 2015

A partir de tutoriaux trouvés sur Internet, le collectif (La) Horde propose d’envisager autrement l’apprentissage des danses populaires, de la gavotte au pantsula, en passant par le jumpstyle. Dans un dispositif esthétique pluriel, mêlant danse, vidéo et lumière, les adolescents participant au workshop créent leurs propres vidéos, diffusées sur une chaîne youtube ouverte pour l’occasion.

(La) Horde (Marine Brutti, Jonathan Debrouwer, Arthur Harel, Céline Signoret)
Workshop. Tout commence par une gavotte

(La)Horde investit le Studio 13/16 tout le mois de mai. Une manière de découvrir comment fonctionne un collectif et comment ses quatre membres articulent leur pensée et leur savoir au profit d’une œuvre.

Danse populaire est aujourd’hui synonyme de partage numérique. Les workshops ont pour but de réagir aux tutoriaux de danse se développant sur le réseau internet, de la gavotte au pantsula en passant par le jumpstyle.

Les participants créent leurs propres vidéos qui seront diffusées après chaque atelier sur une chaîne Youtube spécialement ouverte pour l’occasion. Choix de musiques, création de décors, tournage et montage vidéo sont autant de moments qui participent à la danse.

A l’occasion de la Nuit Européenne des Musées, (La)Horde se voit attribuer une carte blanche. Au programme: Tout commence par une gavotte (14/18h), diffusion du film Herein Novacieris et performance-happening de jump style (fin vers 23h).

Workshop en lien avec la programmation Vidéodanse du Nouveau festival

Informations
Studio 13/16
Tous les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h

Gratuit / Sans réservation / Dans la limite des places disponibles