ART | EXPO

Wim Delvoye

06 Sep - 31 Oct 2014
Vernissage le 06 Sep 2014

Cette exposition présente un solo show de Wim Delvoye rassemblant une vingtaine d’œuvres inédites. On connaît l’artiste belge pour son art du détournement sous forme de relecture des œuvres du passé. Posant un regard lucide et amusé sur la société actuelle, il explore l’histoire de l’art en révélant la beauté des objets du quotidien.

Wim Delvoye
Wim Delvoye

Wim Delvoye développe un art du détournement sous forme de relecture des œuvres du passé, tout en posant un regard lucide et amusé sur la société actuelle. Il explore l’histoire de l’art, des cathédrales gothiques aux sculptures du XIXème siècle, de Bosch et Brueghel à Warhol, en révélant simultanément la beauté des objets du quotidien. Dans un geste baroque, entre hommage et irrévérence, il s’approprie et déforme les motifs qui l’inspirent, recréant un véritable cabinet de curiosités et des merveilles.

Cette exposition introduit l’usage du marbre à travers notamment une sculpture monumentale Suppo (Karmanyaka) (royaume fictif dominé par un tyran); des racines d’un arbre, surgit une grande tour d’inspiration médiévale tournant sur elle-même vers le ciel, à l’infini telle la Colonne sans fin de Brancusi.

Par un glissement du domaine du sacré à celui du profane et inversement, Wim Delvoye métamorphose des pneus en éléments architecturaux d’édifice religieux: certains monumentaux sont ouvragés en dentelle de caoutchouc; d’autres aux multiples rayons subissent une double-torsion qui les apparentent à des nœuds gordiens ou anneaux de Möbius. Des valises en aluminum cisélé aux armoiries de l’artiste et aux motifs de miniatures persanes suggèrent des bas-reliefs nomades dans un monde globalisé.

Enfin, des œuvres flirtent avec le blasphématoire, des christs en croix démultipliés tels une frise sinusoïdale en volume, Double Helix Alternating Current 13cm x 15L, semblable à un ornement décoratif et végétal, ou encore un autoportrait de l’artiste sous forme d’icône russe orthodoxe avec sa couverture protectrice caractéristique (oklad), ici en zinc repoussé.

Wim Delvoye, artiste plasticien belge né en 1965 est connu pour son installation Cloaca qui, avec l’apparent sérieux d’un laboratoire scientifique, reproduit le processus de digestion. L’artiste était à l’honneur en 2009 à la Collection Peggy Guggenheim à Venise, en 2010 au musée Rodin à Paris et en 2011 au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Au fur et à mesure de ces expositions, il érige une tour toujours plus haute jusqu’au spectaculaire Suppo, atteignant 11 mètres de haut sous la pyramide, lors de son exposition «Au Louvre» en 2012 au sein du département des Objets d’art des collections du musée.