LIVRES

Weegee

La Fondation Dina Vierny consacre une exposition au photojournaliste américain Weegee (1899-1968), auteur d’images crues de la violence sociale de l’Amérique.

Information

Présentation
Olivier Lorquin, Bertrand Lorquin, Hendrik Berinson, Margit Zuckriegl
Weegee

Figure légendaire du photojournalisme, Weegee a marqué l’histoire du reportage des années d’avant-guerre, mais plus encore l’histoire même de la photographie. Il fut l’un des premiers à mesurer la portée du fait divers, traduisant au travers de son objectif la force tragique, mais surtout visuelle, des drames, des incendies ou des accidents.

Les prises de vue de Weegee provoquèrent un véritable choc chez les lecteurs par la crudité des scènes observées. Il révéla au grand public une autre Amérique, celle des laissés-pour-compte et des déshérités. Weegee dévoilà par son œuvre l’âme de la grande ville, divulgua ses convulsions et ses rêves. Parmi ses thèmes, il développa notamment celui du repos, surprenant quantité de dormeurs dans des situations les plus inattendues, conférant au sommeil la vérité de la condition humaine et une dimension inquiétante, proche de la mort. Ses sujets de prédilection sont les crimes, les bars, les musiciens, le cirque ou les célébrités. Ils lui sont inspirés par New York, dont il évoque comme personne le climat. Il nous a transmis la singularité d’un regard qui a marqué les mémoires et le destin de la photographie.