ART | EXPO

Chemins de traverse

15 Juin - 06 Oct 2019

L’exposition « Chemins de traverse » au musée Fabre, à Montpellier, revient sur la carrière de Vincent Bioulès, membre historique des mouvements ABC Productions et Supports/Surfaces puis acteur majeur du retour à la figuration en peinture. On redécouvre à travers plus de deux cents œuvres réparties en un parcours thématico-chronologique un peintre singulier qui introduit la subversion dans la tradition en revisitant de façon très libre les grands sujets de la peinture.

L’exposition « Chemins de traverse » au musée Fabre de Montpellier offre une rétrospective de l’œuvre de Vincent Bioulès, l’un des plus grands peintres français contemporains. Elle retrace le parcours singulier de l’artiste à travers plus de deux cents œuvres, réparties dans les espaces d’exposition temporaire du musée, élargis pour l’occasion aux salles contemporaines de l’exposition permanente, où sont présentées des œuvres des groupes ABC Productions et Supports/Surfaces. L’hôtel de Cabrières-Sabatier d’Espeyran, qui abrite le département des arts décoratifs du musée, prolonge le parcours avec une sélection de portraits en pied de grand format et d’études préparatoires.

« Chemins de traverse » : rétrospective Vincent Bioulès au musée Fabre

Plus grande exposition jamais consacrée à Vincent Bioulès, la rétrospective est organisée en sept sections thématiques et chronologiques retraçant la carrière de cet acteur atypique de la scène contemporaine française. Elle propose une lecture de son œuvre foisonnant qui s’étend sur six décennies de création et se situe ainsi à la croisée de l’histoire de la peinture et du récit intime. Avec pour questionnement central les rapports entre le réel et la peinture, l’œuvre de Vincent Bioulès est en effet nourri à la fois par les espoirs et innovations de l’avant-garde, les grandes thématiques picturales telles que le paysage, le portrait et le nu, et par son plaisir personnel.

Vincent Bioulès, acteur atypique de la scène contemporaine française

Le parcours traverse les thèmes qui ont rythmé celui de Vincent Bioulès, en les accompagnant de repères historiques majeurs permettant de comprendre sa démarche. Présentant des œuvres aux supports variés (toile, papier, carton, panneau, etc.), elle témoigne de la large gamme de moyens employés par le peintre. L’exposition met aussi en lumière la manière dont celui-ci travaille et ses processus créatifs, qui mêlent dessin d’après modèle vivant, observation sur le motif et travail d’atelier. On redécouvre à travers cet ensemble foisonnant l’œuvre d’un peintre à la recherche d’une expérience totale et d’un chemin de vérité.