PHOTO

[Vidéo] Le Cube : Made in Korea : Panorama de l’art vidéo coréen

26 Oct - 26 Oct 2006

La Corée, pays natal du grand pionnier de l’art vidéo Nam Jun Paik, est l’un des pays les plus à la pointe concernant les nouvelles technologies. «Made in Korea» présente un panorama de l’art vidéo coréen, qui tient une place importante dans la création artistique.

Lieu
Le Cube

Communiqué de presse
La Corée, le pays natal du grand pionnier de l’art vidéo Nam Jun Paik, aime la nouveauté et la vitesse. Plusieurs études montrent que la Corée est l’un des pays les plus à la pointe concernant les nouvelles technologies : appareil photo, téléphone portable, Internet et télévision portable s’implantent rapidement et durablement dans la vie coréenne.

Dans cet environnement, l’art vidéo tient une place importante dans la création artistique, notamment depuis la fin des années 80. Les vidéos présentées dans «Made in Korea» ont été réalisées entre 2000 et 2006, et ont été très peu diffusées en France.

Ces créations présentent un état actuel de l’art vidéo coréen, mais elles permettent aussi de faire découvrir au public français certains aspects de sa culture souvent méconnue : les nourritures coréennes comme le «Zazangmyun» (Fay Shin) et le poulpe «Nakji» (Joon Kim), le choc culturel sur le prénom commun «Mary» (Taey) et les paysages de la ville de Séoul, avec notamment les panneaux d’affichage de June Bum Park.

Infos pratiques
Drill (2005, 3’30’’) et Lose (2003, 2’51’’) de An Jung Ju
Les sons et les images extraits du quotidien composent une musique visuelle : « ce que vous entendez, c’ est ce que vous voyez ».

Mr Hong 1 de Hong Nam Kee (2006, 3’07’’)
Mr Hong est une incarnation de l’artiste mais aussi le prototype «petit bourgeois» de la société coréenne qui pousse les gens au sur développement de leur bien-être.

Handdrawing de Jang Unui (2004, 3’13’’)
Cette vidéo montre un art entre dessin et vidéo, entre analogique et numérique dans une métaphore ludique et philosophique sur le fonctionnement et le préjudice.

Mask Girl de Kang Eunsu (2000, 4’13’’)
Dans un village, une fille mystérieuse suscite une curiosité silencieuse. En masquant sa bouche, elle fait ressortir le poids des préjugés sociaux qui lui interdisent de parler.

The Woman with Busy Hands de Kang Soyoung (2005, 11’40’’)
Cette vidéo raconte le travail d’une femme, designer de chaussure, vue uniquement à travers les gestes quotidiens de sa main.

Nakji Horror Picture Show de Kim Joon (2000, 3’01’’)
«Nakji» («poulpe» en coréen) est un animal qui a une signification et une place particulière dans la culture coréenne, entre identification symbolique et plat de résistance.

Tracing 2 de Kim Unzi (2004, 3’14’’)
Le geste simple d’une tête qui tourne, capte le regard de spectateur, en donnant l’impression que l’esprit se sépare du corps.

Women World (2000, 3’36’’) et Homeshopping (2000, 7’24’’) de Kim Ji-Hyun
Alors que Women World fait référence à la misère d’un homme déguisé en femme,Homeshopping parodie une chaîne commerciale vendant l’image de l’artiste en tant que marchandise.

Night Watch de Kim Sejin (2006, 3’20’’)
Sur fond de musique nostalgique, cette vidéo décrit une ville asiatique, à la fois incertaine et familière, reflétant les solitudes partagées.

Wonder 1 de Lim Sun Hee (2004, 3’12’’)
Sur fond de clonage, ce film dresse le portrait d’individus tiraillés entre les différentes tâches de la vie de nos sociétés modernes.

The Advertise (2004, 1’59’’) et Parking (2001-2002, 5’25’’) de Park June Bum
Dans le paysage quotidien de Séoul, une main géante transforme des jouets. De la superposition de deux réalités naît une image irréelle, grâce à une vue en perspective jouant sur le proche et le lointain.

République de Corée de Park Younggyun (2002, 3’)
Le chevauchement d’images, celle d’une manifestation dans les années 1980 et celle d’un supporteur de foot en 2002 témoigne du bouleversement social de la société coréenne.

Black Scud de Ryu Biho (2000, 4’09’’)
Cette vidéo parle de la condition humaine dans une société technologique à travers des images qui provoquent une sensation bizarre et fantomatique.

Zazangmyun de Shin Fay (2003, 4’24’’)
Cette vidéo traite des barrières culturelles autour d’un repas coréen. Zazangmyun, cette nouille d’origine chinoise, prisé par les Coréens, provoque un choc pour les étrangers.

Step (2003, 1 ‘42’’) et Will you Mary me (2005, 3’09’’) de Taey
Dans Step, une patineuse artistique emmène le spectateur dans un univers entre réel et irréel. Will you Mary me, avec des images très poétiques, se souvient du choc culturel face à l’emploi massif du prénom «Mary» en Occident.

Fly de Yoo Zie Sook (2000, 4’)
Le mouvement de la main représente ici une forme de soi qui n’ose pas évoluer librement.

A Super Dizzy Girl (2003, 1’54’’) et Play with Dorothy (2000, 1’30’’) de Yoon Miyeon Un personnage (Dorothy) incarne le rêve de toute femme : être belle, sexy, populaire, etc.

Infos pratiques
> Lieu
Le Cube
20, cours Saint-Vincent. 92130 Issy-les-Moulineaux
> Horaire
20h30
> Contact
T. 01 58 88 30 00
contact@art3000.com
www.lesiteducube.com
> Accès
M° Mairie d’Issy (Ligne 12) — bus 123, arrêt Chemin des Vignes
RER C, arrêt Issy — sortie allée des Carrières, puis à gauche dans l’avenue de Verdun jusqu’à l’angle du lycée E. Ionesco
Tramway T2, arrêt Les Moulineaux
> Tarifs
Plein tarif : 3 euros / Tarif réduit : 2 euros
Gratuit avec la carte d’adhésion du Cube