ART | VIDÉO

Vidéo et après. Robert Filliou

21 Nov - 21 Nov 2011
Vernissage le 21 Nov 2011

Robert Filliou est l’une des figures majeures de la nébuleuse Fluxus, dont le projet central tourne autour de la remise en cause des frontières entre l’art et la vie. À la fin des années 1970, l’artiste trouve dans la vidéo un outil particulièrement adapté à sa liberté créatrice.

Robert Filliou
Bien fait/ Mal fait/ Pas fait

Robert Filliou (1926-1977) s’affirma dans les années 1960 comme l’une des figures majeures de la nébuleuse Fluxus, mouvement international héritier de Dada, dont la remise en cause des frontières entre l’art et la vie fut le projet central.

Il préféra toujours la création permanente à la forme achevée et fit du principe de l’équivalence entre le «bien fait», le «mal fait» et le «pas fait» le ressort d’une véritable poétique sociale.

À la fin des années 1970, il trouve dans la vidéo un outil particulièrement adapté à sa liberté créatrice, comme en témoignent notamment Telepathic Music N°7 ou And So On, End So Soon.

Séance
Lundi 21 novembre. 19h. Cinéma 1
Présentée par Michel Gauthier, conservateur au Musée national d’art moderne

— Robert Filliou, And so on, end so soon: done 3 times (extraits), 1977
— Robert Filliou, Teaching and learning as performing arts (extraits), 1977
— Robert Filliou, Porta Filliou (extrait), 1977
— Robert Filliou, Telephatic music n.7, The principle of equivalence carried to a serie of 5, 1977