ART | VIDÉO

Vidéo et après. Pierre Leguillon

01 Avr - 01 Avr 2009

La Promesse de l’écran est un dispositif de projection créé par Pierre Leguillon en 2007. Les séances sont consacrées à des aspects périphériques au cinéma : générique, affiche, motif récurrent, etc., ou bien proposent de regarder en direction de l’écran depuis un autre médium : poésie, peinture, dessin…

Pierre Leguillon
Vidéo et après. La Promesse de l’écran

Mercredi 1er avril 2009. 18h30 – Cinéma 1
Pour un soir, La Promesse de l’écran adapte son dispositif escamotable – un écran 4/3 ouvrant sur un bar 16/9e – à la grande salle du Cinéma 1. À partir d’une sélection de Pierre Leguillon dans la Collection Nouveaux Médias du Centre Pompidou.


La Promesse de l’écran est un dispositif de projection créé par Pierre Leguillon en 2007. Les séances sont consacrées à des aspects périphériques au cinéma : générique, affiche, motif récurrent, etc. ou bien proposent de regarder en direction de l’écran depuis un autre médium : poésie, peinture, dessin…

Participant pleinement de la culture dvd, on y projette rarement des films dans leur support d’origine, plutôt des reproductions, dont on visionne des extraits, agrémentés de bonus parfois interprétés en live. On se retrouve autour d’un verre, en marge du cinéma, tous genres et supports confondus. Ouverte à Paris depuis 2007, à l’initiative d’un couple de collectionneurs, La Promesse de l’écran s’est aussi installée à Marseille, à Saint-Nazaire, à Toulouse, à Lyon ou à Philadelphie…. Une « franchise » a été inaugurée au Capc, Musée d’art contemporain de Bordeaux, en 2008.

La séance sera articulée autour de la relation physique des artistes et des cinéastes à l’écran dans sa matérialité, que ce soit celui du cinéma ou de la télévision, où qu’il soit représenté par un miroir comme dans les performances de Vito Acconci ou de Dan Graham.

Des extraits des œuvres de Vito Acconci, Dara Birnbaum, Dan Graham, Michael Drucks, Valie Export, Chantal Akerman, Harun Farocki, General Idea, Vincent Mauger, Roman Signer, Keith Sonnier, etc. composeront ce programme.

« Vidéo et après » est un rendez-vous mensuel consacré essentiellement aux vidéos d’artistes de la collection du Musée national d’art moderne. Parcourant l’histoire des pratiques artistiques liées à la vidéo, depuis le début des années 1960 jusqu’à nos jours, «Vidéo et après» propose une série de rencontres avec des artistes et des historiens de l’art contemporain au travers de projections, de conférences et de discussions.

L’ensemble de la collection est consultable dans l’Espace des Collections Nouveaux Médias et Film (Niveau 4).
Contact : videoetapres@centrepompidou.fr / Encyclopédie Nouveaux Médias : www.newmedia-art.org