ART | VIDÉO

Vidéo et après. Hommage à Nam June Paik

02 Oct - 02 Oct 2006

Le programme «Vidéo et après» consacre une soirée à Nam June Paik, pionnier de l’art vidéo récemment décédé. Au cours de cette soirée seront évoqués des moments de la vie de l’artiste ainsi que des aspects majeurs de son œuvre, au travers d’interviews, d’anecdotes, de projections d’œuvres, de documents inédits et de performances.

Vidéo et après : Hommage à Nam June Paik

Protagoniste majeur des débuts de l’art vidéo, Nam June Paik a occupé dans l’histoire de l’art contemporain une place essentielle. Né en 1932 à Séoul (Corée), après des études de musique, d’histoire de l’art et d’esthétique à Tokyo, il rejoint l’Allemagne où il achève sa formation universitaire. En 1961, il rencontre George Maciunas, fondateur du mouvement Fluxus ; Paik s’y associe par le biais de la performance. Il fait également la connaissance de Joseph Beuys et du compositeur d’avant-garde John Cage, dont le travail exerce une influence significative sur son œuvre.

Dans les années 60, Paik rencontre à New York la musicienne Charlotte Moorman avec qui il produit un ensemble important de performances. En 1964, il s’équipe d’une caméra vidéo Sony Portapak et réalise ses premières bandes. Global Groove (1973) révèle les principes d’une esthétique électronique propre à l’artiste : collage, réappropriation de la télévision et hybridation des cultures, jeu avec les effets spéciaux, rôle déterminant de la musique.

A partir de 1985, il se consacre à la construction d’installations monumentales et de totems cybernétiques constitués de moniteurs empilés, au travers desquels se perpétue l’esprit Fluxus : il déconstruit et détourne le médium télévisuel pour en démythifier le langage et le contenu (Arc Double Face, 1985, La Madeleine Disco, 1989, Video Arbor, 1990). Pour les Jeux Olympiques de Séoul en 1988, il érige The More the Better, une « tour de médias » constituée de 1003 moniteurs.

> En présence d’amis et de complices de Nam June Paik, parmi lesquels Christine van Assche, Bernard Blistène, Marc Dachy, Jo Decock-Restany, Eric Fabre, Jean-Paul Fargier, Clarisse Hahn, Wulf Herzogenrath, Shigeko Kubota, Tania Ruiz, Ben Vautier, David Zerbib.
> Avec la collaboration d’Anne-Marie-Duguet, théoricienne de l’art, directrice du Laboratoire des Arts et Médias (Université de Paris 1).

L’Artiste
Nam June Paik est né en 1932 à Séoul (Corée). Il est décédé le 29 janvier 2006.

Infos pratiques
Grande salle
18h
T. 01 44 78 12 33
Entrée libre.