ART | VIDÉO

Vidéo et après, Justine Triet

24 Nov - 24 Nov 2008

Les vidéos de Justine Triet s’appuient sur l’observation attentive des individus, des groupes, des postures, des mouvements, pour construire une alternative à la représentation des événements contemporains tels que les manifestations anti Cpe de 2006 ou l’élection présidentielle de 2007.

Justine Triet
Vidéo et après

Lundi 24 novembre. 18h30. Cinéma 1
« Vidéo et après » est un rendez-vous mensuel consacré aux vidéos d’artistes de la collection du Musée national d’art moderne. Parcourant l’histoire des pratiques artistiques liées à la vidéo, depuis le début des années 1960 jusqu’à nos jours, « Vidéo et après » propose une série de rencontres avec des artistes et des historiens de l’art contemporain au travers de projections, de conférences et de discussions. Les programmations sont orientées selon différents axes : séances thématiques ou monographiques, séances en lien avec l’actualité culturelle, cartes blanches à des artistes.

Justine Triet

Les vidéos de Justine Triet s’appuient sur l’observation attentive des individus, des groupes, des postures, des mouvements, pour construire une alternative à la représentation des événements contemporains. Elle ne cherche pas la mise en œuvre de récits documentaires, mais plutôt la reformulation maîtrisée du réel dans une neutralité apparente et paradoxale.

Justine Triet est née en 1978, elle vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris.

Sur Place, 2006    

Vidéo, couleur, son, 30’
Sur Place revient sur les manifestations anti Cpe à Paris en mars 2006. En fin de cortège, la foule se rassemble sur la place d’Italie et attend que quelque chose se passe. Les affrontements témoignent d’une situation singulière de chaos et d’absurdité. En accumulant les points de vue sur l’individu, sur la foule, sur la masse, Sur Place, donne, dans une apparente objectivité, une transcription des évènements en décalage avec les codes de prises de vue du langage télévisuel.

Solférino
, 2007     
Vidéo, noir et blanc, son, 57’
Retour sur les deux tours de l’élection présidentielle. Face au militant, au journaliste, à la figure politique et au gigantesque dispositif médiatique mit en place pour l’occasion, le spectateur est embarqué sans véritables repères. Etrangement, le chaos semble organisé. On se demande où se trouve l’évènement.

Les séances Tania Bruguera, Mona Hatoum, Pipilotti Rist, Vito Acconci/Acconci Studio, David Claerbout, Dan Graham, Johan Grimonprez, Mike Kelley, hommage à Nam June Paik, hommage à Thierry Kuntzel, Michel François, Valie Export, Jordi Colomer sont en ligne sur le site du Centre Pompidou