ART | EXPO

Untied States

25 Mar - 04 Juin 2016
Vernissage le 24 Avr 2016

L’exposition «Untied States» propose de suivre l’itinéraire créatif du sculpteur Stephen Marsden, à travers une sélection d’oeuvres des vingt-cinq dernières années. Le sexe et la violence, le pouvoir et la guerre, la mort et la féminité sont des thèmes dont il s’empare avec humour et gravité, toujours à la recherche de solutions plastiques renouvelées.

Stephen Marsden
Untied States

La démarche de Stephen Marsden, sculpteur britannique installé en France, relève de procédés successifs très plastiques. D‘abord il collectionne des séries d’objets (jouets, bibelots, préservatifs, statuettes, etc.) ou des curiosités glanées dans la nature, qu’il «neutralise» sous formes d’épreuves en plâtre soigneusement rangées.

Ensuite, Stephen Marsden agrandit méticuleusement chacune de ces formes, retenues par étapes successives (modelage, moulage, puis tirage) pour atteindre une transposition spatiale et matérielle souvent spectaculaire. Les matériaux choisis mettent en évidence les détails de leur propre fabrication. Réalisant lui-même ses sculptures, Stephen Marsden peut en modifier la forme et l’aspect en cours pour atteindre un résultat d’autant plus satisfaisant que son aspect final sera inattendu.
Les sculptures de Stephen Marsden sont parfois composites dans leurs sources et pourtant homogènes dans leur résultat. Son œuvre se confronte aux problématiques propres à la sculpture contemporaine, jouant de ses techniques traditionnelles comme actuelles, pour donner forme à des objets hybrides comme extraits du réel puis réinjectés par capture, agrandissements, assemblages, imbrications, greffes, découpes, torsions, mutations de matières, etc.

La dimension anthropologique est également très présente dans le travail de Stephen Marsden, dont les événements de la vie quotidienne sont la principale source d’inspiration. Il n’hésite pas à affirmer que sa vie est le sujet de son travail, en tant que série d’événements qui se sont déroulés de façon non linéaire et qu’il revit fréquemment dans son imaginaire. L’impression de revivre ces passages marquants lui fournit l’énergie pour la production de ses œuvres, dans lesquelles l’anecdotique tient une place prépondérante.

L’exposition «Untied States» qu’on peut traduire par «Etats désunis» est l’occasion d’examiner en détail la production récente de Stephen Marsden ainsi que les nouvelles directions de sa recherche plastique.