ART | EXPO

Une barque sur l’océan

27 Nov - 24 Déc 2015
Vernissage le 27 Nov 2015

Inspiré par la musique de Maurice Ravel et le paysage marin, Robert Zandvliet présente un ensemble de peintures et une suite d’encres et de gouaches sur papier. Encore trop méconnu en France, le peintre hollandais élabore une œuvre originale où les images se situent à mi-chemin entre abstraction et figuration.

Robert Zandvliet
Une barque sur l’océan

Pour cette exposition, Robert Zandvliet s’est inspiré de la musique de Maurice Ravel et présente un ensemble de peintures et une suite d’encres et de gouaches sur papier. Evoquant le jeu incessant de l’eau sur le rivage, ces œuvres pourraient être comparées aux notes d’une mélodie qui se déploierait autour d’un seul et même thème, le paysage marin.

Encore méconnu en France malgré une présentation en 2002 au Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg, Robert Zandvliet est sans doute l’un des peintres les plus marquants de sa génération aux Pays-Bas.

Il est évident que, dans sa manière de faire et de penser, Robert Zandvliet puise ses références artistiques dans la tradition hollandaise. Qu’il s’inspire d’œuvres du passé, des maîtres modernes classiques ou encore de scènes de notre quotidien, il élabore une œuvre originale où les images se situent toujours à mi-chemin entre abstraction et figuration. Peints avec de larges brosses industrielles ou à l’aide de rouleaux pour certains, chacun de ces tableaux résulte d’un long processus de réflexion et d’analyse.

A travers cette exposition, Robert Zandvliet poursuit une recherche où la description du sujet et son impression sur la toile ou le papier n’est qu’un prétexte. Tout en soulevant des questions sur la représentation, sans oublier le pouvoir de séduction des compositions, du traitement de la couleur et de la touche, le postulat de sa méthode de travail reste le «Comment peindre?».

L’artiste est à la recherche de ce moment fragile où le motif s’altère sous un regard trop persistant. La précision du geste, le contrôle extrême de la brosse, visent l’essentiel et procurent une impression de mouvement qui n’est pas sans nous rappeler la liberté du geste issue de l’expressionisme abstrait.

C’est par ce double jeu d’apparition/dissolution que Robert Zandvliet parvient à troubler notre regard — perturbé par ce qui peut être perçu comme un inachèvement mais qui offre une place libre à l’imaginaire.

Robert Zandvliet est né en 1970 à Terband (Pays-Bas). Il vit et travaille à Rotterdam.

Vernissage
Vendredi 27 novembre 2015 à 14h