DESIGN | CRITIQUE

Un nouveau départ pour la galerie

PAnne Bony
@01 Oct 2008

Une sélection de pièces d’exception, exposées en septembre rue de la Boétie et en octobre 2008 à la Fiac, signe la renaissance de la galerie après la mort de son fondateur Pierre Staudenmeyer.

Une installation de Doshi Levien, une maquette d’Andrea Branzi, une sélection de créations de Rolf Sachs, des pièces remarquables de Christian Biecher, de Pablo Reinoso, d’Elizabeth Garouste… Il souffle sur la présentation de Mouvements modernes une vivifiante conception créative, des idées en devenir.

Dans un appartement bourgeois, près des Champs-Elysées, une petite équipe constituée de Sophie Mainier-Jullerot, Chloé Braunstein et Emmanuel Kriegel, développe une politique d’édition de design contemporain, sur les pas de Pierre Staudenmeyer, hélas décédé en 2007, fondateur de la galerie Neotu en 1984 et de la galerie Mouvements Modernes en 2002. La très forte personnalité de cet intellectuel du design a marqué l’histoire de la création récente. Il a été le premier en France à engager une politique active d’édition en galerie, a révélé les designers Garouste et Bonetti, François Bauchet, Martin Szekely… et plus récemment a produit des pièces exceptionnelles de Arik Levy, Christian Biecher, Nanda Vigo… Son admiration pour la création le poussait à acheter des pièces de collection datées de 1945 à nos jours. Il avait un flair exceptionnel et savait partager ses connaissances : c’est ainsi qu’il a publié plusieurs livres sur sa folle passion pour la céramique.

C’est donc un pari difficile que s’est donné le nouveau trio de Mouvements modernes de faire revivre cette galerie si intimement liée à la personnalité de son fondateur. La sélection allie en un mouvement de balancier les tendances fondatrices, la céramique contemporaine avec des pièces de Luisa Maisel, Merete Rasmussen et Nadia Pasquer et d’autres, presque classiques, datant des années 80 et le bureau Pettit de Martin Szekely, simple écriture dans l’espace.  La galerie poursuit une politique d’édition courageuse avec des designers innovant en matière de matériaux, de technologies, de mode de vie comme Pablo Reinoso, Christian Biecher, Doshi Levien…

Dans son nouvel espace, Mouvements modernes présente une rigoureuse sélection mise en scène par Jean-Sebastien Lagrange et Agathe Chiron. Ces éditions limitées ou pièces uniques seront proposées à la vente dans de grandes manifestations internationales, la Fiac et design Art London, replaçant Mouvements modernes dans la compétition des galeries de design. L’entreprise est passionnante et il faut espérer que le souffle fondateur de cette aventure place l’entreprise sous les meilleures auspices.

— Pablo Reinoso, chaise Thonet 9, série Thoneteando, 2005. Matériaux divers. Pièce unique. 89 cm.
— Doshi Levien, My World, 2005. Installation composée des prototypes : Marble Table, Matlot, Fan, Matress with Chaupar (a dice game). Matériaux divers. 200 x 200 x 70 cm.
— Pablo Reinoso, Banc, 2008. Aluminium et acier. 145 x 75 x 80 cm.
— Rolf Sachs, Luminaire Constrictor, 2006. verre, argon, métal. 100 x 30 x 15 cm.Rolf Sachs, Luminaire Constrictor, 2006. verre, argon, métal. 100 x 30 x 15 cm.
— Doshi Levien, Marble Table, My World, 2005.