ART | EXPO

Un art sous influence ethnographique

05 Fév - 15 Mai 2016
Vernissage le 04 Fév 2016

Exilée volontaire, la Franco-Egyptienne Nil Yalter est l’auteure d’œuvres hybrides mêlant vidéo, peinture, dessin, photographie, collage, performance, installation. Elle présente une quinzaine d’œuvres traitant de la question du nomadisme, de l’exil ou de l’univers féminin clos.

Nil Yalter
Un art sous influence ethnographique

Exilée volontaire, installée à Paris dès 1965, Nil Yalter (née en 1938 en Egypte) est une artiste pionnière, libre et originale, nourrie de convictions sociales et politiques. Elle créé des œuvres hybrides mêlant vidéo, peinture, dessin, photographie, collage, mais aussi performance et installation. Fondé sur des bases conceptuelles, mais ne renonçant pas à la forme ni aux matières, son travail singulier a échappé aux canons de l’art de son temps.

L’œuvre picturale et abstraite qui caractérise ses débuts opère un tournant «documentaire» dans les années 1970: s’y mêlent alors des considérations sociales, anthropologiques et ethnographiques liées à son pays d’origine (comme l’artisanat, le chamanisme, la magie) en les associant aux enjeux idéologiques marquant l’après-1968. Pour cette exposition, l’artiste a choisi de présenter un ensemble d’œuvres traitant de la question du nomadisme, de l’exil, de l’univers féminin clos, à l’image par exemple de l’emblématique Topak Ev de 1973 (œuvre magistrale et historique dont la forme est empruntée aux traditions ancestrales des nomades de l’Anatolie) jusqu’à une production néon de 2015 (Exil is a Hard Job).

Manifeste féministe, parole donnée aux travailleurs immigrés, récits de voyages à travers l’Europe centrale, expériences spirituelles transformatives… Un engagement aussi bien dans les idées que dans la forme. Si dès les années 70, Nil Yalter usait déjà du recyclage des matériaux et des images pour créer ses œuvres, aujourd’hui elle se sert des nouvelles technologies pour les réactiver. Elle n’a de cesse d’actualiser ses propos et ses médiums et continue ainsi à militer pour rendre visible le combat de minorités qui malheureusement reste toujours d’actualité.

Exposition réalisée en collaboration avec la Verrière, Fondation d’entreprise Hermès, Bruxelles

Repères biographiques
Née en 1938 au Caire, Nil Yalter vit et travaille à Paris depuis 1965. Elle pratique la vidéo, la peinture, le dessin et les installations multimédia depuis 1973. Nil Yalter est représentée par Galerist, à Istanbul, Mot International, à Londres, Galerie Hubert Winter, à Vienne, Espaivisor, à Valence.