ART | EXPO

Troubles aux frontières

14 Mar - 18 Avr 2009
Vernissage le 14 Mar 2009

Chaque artiste propose ici une approche singulière allant du documentaire, - témoignage du réel -, à la construction poétique fondée sur la situation à la frontière israélo-palestinienne, en passant par la transfiguration imaginaire du politique.

Yael Bartana, Amar Kanwar et William Pope.L
Troubles aux frontières

En collaboration avec Caroline Bourgeois
Le propos de cette exposition est de parler des frontières – réelles ou imaginaires – celles que nous portons en nous et qui nous façonnent souvent malgré nous.

Dans cette période de globalisation, où parfois nous pouvons être portés à croire que les ordres se confondent et que les frontières disparaissent, force est de constater qu’elles se sont paradoxalement renforcées et sont plus que jamais présentes.

Chaque artiste propose une approche singulière allant du documentaire, – témoignage du réel -, à la construction poétique fondée sur la situation à la frontière israélo-palestinienne en passant par la transfiguration imaginaire du politique.

Chacun à sa façon fait preuve d’engagement, que ce soit à travers le sujet de leur travail, ou dans les formes de certaines de leurs actions.

A un moment de transformation mondiale, susceptible de générer des réactions protectionnistes, le travail de ces artistes nous pousse à questionner nos limites, nos frontières, dans tous les sens du terme.

Yael Bartana, d’origine israëlienne a traité la question de la frontière Palestine / Israël de façon différente, dans sa dimension réelle ou symbolique. Elle évoque, module, transforme les situations comme dans l’œuvre Low Relief présentée à Beaubourg dans l’exposition « Les Inquiets ». Dans A Declaration, elle parle de l’utopie de cette terre et des désirs qu’elle suscite.

Evoquant le sous-continent indien, les films d’Amar Kanwar sont des récits complexes et actuels qui mettent en rapport les sphères intime et personnelle de l’existence avec des processus sociopolitiques plus globaux.

Ces films qui se situent au confluent du documentaire, de la poésie et de la méditation philosophique, connectent le légendaire et des objets rituels à de nouveaux symboles et événements publics.

Trouvant une relation contextuelle avec divers publics, le travail d’Amar Kanwar dessine les contours d’un voyage, qui explore et révèle notre relation aux politiques du pouvoir, à la violence, à l’écologie, à la sexualité et à la justice.

Le travail de William Pope.L est lié au fonctionnement du politique, aux effets de la colonisation et à la difficulté d’être un Américain Africain. Il explore les problèmes de société à travers une grande diversité de médias comme la performance, la sculpture ou le dessin. Il parle de son travail comme d’une pantomime politique.

critique

Troubles aux frontières