DANSE | SPECTACLE

Trois études de séparation: Lointain, Luisance, Lacis

22 Sep - 24 Sep 2010
Vernissage le 22 Sep 2010

Dans ces trois duos subtilement composés, le chorégraphe Alban Richard réinvestit la musique de répertoire et questionne la danse autour d’un même sujet: l’érotisme.

Alban Richard
Trois études de séparation: Lointain, Luisance, Lacis

Horaire: à 19h30 le 22-23 septembre. A 20h30 le 24 septembre.
Durée: 1h15

— Direction artistique: Alban Richard
— Assistante chorégraphique: Daphné Mauger
— Danseurs: Mélanie Cholet, Max Fossati, Laurie Giordano, Céline Angibaud, David Lerat
— Son: Félix Perdreau
— Musique : Lointain / Richard Wagner, Luisance / Johann Sebastian Bach, Lacis / W.A. Mozart
— Création costumes: Corine Petitpierre
— Création lumières: Valérie Sigward
— Réalisateur: Lacis / Xavier Bäert

Un homme et une femme en duo: Lointain. Puis, deux femmes, côte à côte, les pieds rivés au sol, scandant un même mouvement, le visage sans cesse transformé: Luisance. Enfin un film, projeté sur un tulle, plan rapproché sur deux corps masculins enchevêtrés: Lacis…

Ces trois pièces courtes composent une variation charnelle brillamment interprétée entre ombres et lumières. Les tons bruns et moirés évoquent l’art baroque. La danse, pleine, lente, sensuelle, répond aux partitions musicales choisies : contemplation poétique et puissance émotionnelle sur un extrait du Tristan et Ysolde de Wagner ; représentations du corps féminin à travers le temps sur la musique de Bach ; image et mouvements entrelacés sur une étude de Mozart. Se jouant des clichés, Alban Richard passe progressivement de la danse à l’image. Saisi entre présence et disparition, le mouvement captive le regard et se déploie comme un mystère.