PHOTO

Travail en cours. Tache noire dans notre soleil

Communiqué de presse
Véronique Albert
Travail en cours. Tache noire dans notre soleil

Ouverture publique
19h, entrée libre sur réservation au 01 40 34 02 48

Ici ce qui est proposé aux spectateurs est une expérience perceptive. Dans la fabrication des formes qui mettent en doute la réalité de la perception,le spectateur peut saisir à la fois l’événement et les conditions de représentation.
Avec comme matériaux des matières quasi minérales ; du verre, des miroirs, de la lumière, nous ferons jouer une esthétique de l’éphémère avec une esthétique des transparences.

Un corps à la conquête de l’ubiquité va vivre dans plusieurs espaces à la fois, simultanément ici et ailleurs ; apparaissent des milieux intermédiaires, des récits fuyants, des traces d’images survivantes empreintes de fictions, piqûres de rappels, fantômes esthétiques, rappel d’un monde inaperçu.

Qu’expérimente-t-on au juste dans la profondeur du noir (et pas devant) quand corps et lumière se trouvent liés ? Assiste-t-on aux activités clandestines de quelqu’un qui ne se laisse pas dérober à la vue, à  l’apparition d’un fantôme dans une chambre sans mur, à l’invention d’un corps immatériel ? Et si cette présence travaillée ne faisait finalement qu’introduire du charnel ? Le secret n’est pas livré.