PHOTO

Trailer

Communiqué de presse
Lea Martini
Trailer

Horaires : samedi à 16h30, dimanche à 15h30
Durée : 15 min
Lieu : salle de répétition

— Corps et interprétation : Lea Martini
— Têtes (vidéo) : Matthew Day, Claus-Michael Schlesinger, Tomas Spencer
— Musique : Aphex Twin
— Vidéo : Anne Brinkmann, Joao Guerrero
— Costume : sloggy

Trailer : c’est le nom qu’on donne à une bande-annonce, à un spot publicitaire. Mais quel est le produit qui nous est présenté ? La nouveauté disponible sur le marché ? Le produit, c’est le C&B body — Compact & Breastily, le corps compact à forte poitrine. Le corps parfait. Le corps sur lequel nous font fantasmer les journaux, la mode, la publicité : « Si vous voulez la gloire, le succès, la séduction, la compétitivité, adoptez le C&B body ». Présenté comme résistant, efficace, plus puissant, plus sensuel, nous sommes invités à juger de ses performances, de ses capacités, à donner notre degré de satisfaction.

D’emblée, la pièce de Lea Martini effectue un déplacement en transformant notre regard de spectateurs en consommateurs, en faisant fonctionner les codes du marketing à l’intérieur de ceux de la performance : une vidéo nous montre trois hommes ayant « essayé » le C&B Body, nous vantant ses qualités, ses infinies possibilités. Mais ce corps virtuel va s’incarner sur scène, sous la forme d’un corps réel : celui de Lea Martini. Traversant l’imagerie reflétée par la publicité, le cinéma, le sport, la religion, elle nous entraîne dans un inquiétant morphing. Aguicheur, oscillant entre fascination et répulsion, ce C&B body — hyper-performant et hyper-sexualisé devient un modèle de corps extensible et ambigu. Le produit standard se fait instrument expérimental et réflexif : comment réfléchir la violence de la standardisation ? Comment subvertir ces modèles en adoptant leur apparence, en nous confrontant à ces mêmes codes ? Scrutant sa propre image, la poussant jusqu’à l’absurde, Lea Martini transforme le C&B body en un réflecteur, une boule à facette qui renvoie chacun à ses propres zones troubles, à son attirance, à son jugement.

Lien
www.rencontreschoregraphiques.com