PHOTO | EXPO

Topographies de la guerre

17 Sep - 18 Déc 2011
Vernissage le 16 Sep 2011

Pour son premier anniversaire, le Bal organise une exposition manifeste: autre chose que la bataille peut-il représenter la guerre? Le territoire de la guerre est-il en train de devenir une donnée abstraite, une construction idéologique, une donnée irreprésentable?

Paola de Pietri, Jananne Al-Ani, Jo Ractliffe, An-My Lê, Harun Farocki, Donovan Wylie, Till Roeskens, Eyal Weizman et Luc Delahaye, Walid Raad, Collateral Murder
Topographies de la guerre

Pour son premier anniversaire, le Bal organise une exposition manifeste sur le thème de la guerre sous le commissariat de Jean-Yves Jouannais et de Diane Dufour.

Comment imaginer qu’autre chose que la bataille puisse représenter la guerre? Les œuvres photographiques ou vidéo réunies dans cette exposition laissent délibérément hors cadre l’affrontement, le corps, la chute, la blessure, la mort.

Toutes réalisées depuis 2000, elles ont donc en commun une ambition documentaire déclarée, manifeste: le parti pris d’une totale désincarnation de la guerre et, de ce fait, une focalisation sur les sites, les positions, les espaces géologiques ou construits. Des essais topographiques, en quelque sorte, qui, loin de renier le coût humain des combats, privilégient une lecture de la guerre par sa géographie. Ces options iconographiques coïncident, dans le domaine stratégique, avec l’usage de techniques de simulation, la propagation d’armes agissant à très longue distance, mais également avec la censure médiatique exercée par les états-majors, et la quasi-impossibilité pour les photographes et vidéastes d’opérer librement sur le terrain.

Le territoire de la guerre est-il en train de devenir une donnée abstraite, une construction idéologique, une donnée irreprésentable?

Vernissage
Vendredi 16 septembre.