DESIGN | OBJET

X Chair

Connu comme artiste plasticien, Tom Sachs reproduit notamment des pièces technologiques complexes, mais en matériaux ordinaires (carton, adhésif...). En tant que designer, il développe aussi des assemblage méticuleux, livrant un mobilier à l'esthétique DIY, telle la série de chaises X Chair.

Plasticien américain connu pour ses sculptures pop, Tom Sachs officie également en tant que designer contemporain. Côté arts plastiques, l’esthétique de Tom Sachs conjugue citations de blockbusters culturels (Barbie, Hello Kitty, NASA, McDonald’s…) et fait main. Soit le carambolage entre un aspect artisanal (de belle facture, mais ostensiblement fabriqué à la main) et icônes de la production industrielle. Pièces simples et percutantes, Tom Sachs a par exemple créé la sculpture Chanel Chain Saw (1996). Soit une tronçonneuse réaliste, en carton peint, ornée d’un ‘Chanel’ en capitales blanches. En 1998, il a également réitéré sa citation de la marque de luxe française avec une guillotine grandeur nature — Chanel Guillotine (Breakfast Nook). Côté design, les compositions de Tom Sachs jouent aussi la carte de l’assemblage composite, fait main. Telle sa série de chaises X Chair (2017-2018), déclinant une assise à la forme simple et classique, étayée de plans ajourés.

Entre art contemporain et design : Tom Sachs et la série de chaises X Chair

Aussi habile artisan que plasticien, les pièces de Tom Sachs portent la marque de la main de l’artiste. Livrant ainsi des pièces bricolées, aux formes uniques et à la découpe précise. Motif récurrent dans son travail, la collection des X Chair incorpore des plans troués de cercles de différents diamètres. À mi-chemin entre la dentelle et la chute de bois. Comme si ces planches avaient d’abord servi à prélever des pièces circulaires. Et tandis que les sculptures de Tom Sachs font souvent preuve d’une certaine ironie vis-à-vis de l’usine à rêve capitaliste, ses pièces de design mettent plutôt l’accent sur la poétique du geste qui fabrique. À sa reproduction-adaptation d’un module lunaire de la NASA (Apollo LEM, 2007) viennent ainsi répondre des chaises elles aussi assemblées à la main. Leur point commun ? Une dimension DIY [Do It Yourself — Faites le vous-mêmes] alliant simplicité et fonctionnalité.

Tom Sachs pour Salon 94 Design : un mobilier oscillant entre dentelle et récup’

À partir de matériaux ordinaires (carton, bois, adhésif, métal…), Tom Sachs développe des pièces de plus en plus fonctionnelles. Reproductions d’éléments technologiques complexes, ses sculptures flirtent avec l’ingénierie. Et si la tronçonneuse de 1996 n’avait pas vocation à fonctionner, certaines de ses pièces récentes sont plus ambiguës. À l’instar de Cyclops (2014) et Sochin (2015) ; deux sculptures en bois et porcelaine aux allures de postes de radio. En tant que designer, Tom Sachs franchit ainsi la frontière de l’utilitaire. Représentées par le Salon 94 Design, ses pièces de mobilier oscillent entre matériaux bruts et détail élégant — tel le motif de ‘dentelle’ qui signe la collection X Chair. Assemblages méticuleux, chaque X Chair arbore ainsi un côté récup’ assumé. Pour une esthétique à l’opposé des années 1990, durant lesquelles auront dominés des artistes comme Jeff Koons. Peut-être la revanche de la figure de l’artisan sur celle du capitaine d’industrie.