ART | EXPO

To Breathe

26 Oct - 04 Jan 2016
Vernissage le 26 Oct 2015

L’artiste sud-coréenne Kimsooja présente deux installations au Centre Pompidou de Metz. L’occasion pour nous de découvrir un travail qui articule l’individu à son espace, en interrogeant des notions de déplacement et de contemplation, tout en étant cadencé par le son de la respiration de l’artiste.

Kimsooja
To Breathe

Dans le cadre de l’année France-Corée, l’artiste Kimsooja s’empare avec poésie du Centre Pompidou-Metz. Son projet constitue une invitation au voyage et plonge le visiteur dans l’univers coloré et introspectif de l’artiste. Cette dernière, originaire de Daegu en Corée du sud, met en place un langage visuel qui implique la nécessité de penser le déplacement – à l’échelle du corps, des lieux de résidence ou des cultures – dans son rapport à la contemplation, et donc à une certaine forme d’immobilité.

Ainsi, l’installation To Breathe / Mirror Woman est présentée dans le Forum. Elle reprend un projet développé pour le Palais de Cristal de Madrid en 2006 et s’appuie sur les larges surfaces vitrées du Centre Pompidou de Metz. En plus de permettre un jeu de transparence entre intérieur et extérieur, ces surfaces sont recouvertes de filtres qui diffractent la lumière naturelle en un spectre chatoyant. L’articulation entre l’expérience sensorielle et la beauté de l’espace est extrapolée. Dès lors, il s’agit pour l’artiste de refléter une façon d’accueillir le voyage, l’égarement et l’étonnement qui nous accompagne lorsque l’on se confronte à un monde autre, en particulier dans le cadre d’un transfert entre hypermodernité et tradition, entre culture et nature, entre orient et occident. L’espace est également rythmé par les sons de la respiration de l’artiste, ce qui permet d’associer une expérience qui se porte à l’échelle de son corps, à un environnement lui aussi cadencé par des flux de toutes sortes.

En Galerie 2, l’installation To Breathe: Bottari de Kimsooja, fait jouer la lumière diffractée avec les miroirs qui recouvrent le sol, révélant l’architecture de la galerie. To Breathe est l’unique intervention artistique labellisée dans l’Est du territoire dans le cadre de l’année France-Corée, qui débutera en septembre 2015 avec une programmation artistique rayonnant sur l’ensemble du territoire français.