ART | EXPO

Ti re li re

08 Avr - 26 Juin 2016
Vernissage le 07 Avr 2016

Autant glaneuse qu’artiste, Ana Jotta collectionne les objets et les titres d’œuvres et en subvertit les références associées. L’exposition «Ti re li re» au Crédac à partir du 8 avril illustre à merveille la fertilité iconoclaste de cette artiste portugaise. On découvre un univers fait de malice enfantine et d’une sagesse propre aux techniques traditionnelles qu’elle emploie.

Ana Jotta
Ti re li re

Dans une démarche d’appropriation, Ana Jotta collectionne objets, iconographies ou titres d’autres auteurs et compose ainsi ses propres œuvres. A travers une multitude de médias artistiques (peinture, sculpture, photographie et installation) l’artiste développe une oeuvre protéiforme dans laquelle elle explore des techniques traditionnellement associées aux arts mineurs (broderie, poterie, etc.), démantelant ainsi l’idée d’un style univoque et reconnaissable.

Au Crédac, Ana Jotta présente quelques unes de ses séries emblématiques, parmi lesquelless les Jotas. S’amusant de son homonymie avec la lettre «J», dite jota en langue portugaise, elle récolte et façonne depuis toujours des sculptures hétéroclites à la forme courbe de la lettre, qu’elle présente sous la forme de familles. Autre série, les écrans de projection peints ou dessinés à la main, représentent des motifs décoratifs, façon papier peint, des paysages ou des personnages.

Leurs titres, tels Il Profumo della Signora in Nero et Le Bonheur des tristes ouvrent des perspectives narratives. Ana Jotta déstabilise toute frontière entre l’art et la vie. Glaneuse, elle subvertit références, citations et objets trouvés, créant une oeuvre fertile et iconoclaste.

Faire, toujours faire semble être une constante devise dans l’élaboration de son travail artistique, aussi modeste que prolifique.

Le Crédac est membre du réseau d’art contemporain d’Ile de France Tram.