DANSE | SPECTACLE

Them no Go See

22 Fév - 22 Fév 2012

Dans le cadre du rendez-vous Hors Saison Arcadi, Sophiatou Kossoko présente Them no Go See qui réunit un musicien et une danseuse. La pièce s’inspire de traversées d’écriture, un travail sur les langages du corps: le mouvement, la voix, l’engagement physique, et des textes dans leur propre musicalité comme autant de fragments de pensée.

Sophiatou Kossoko
Them no go see

«À l’origine, des transbordements d’écritures ou plus exactement comment j’ai directement écrit et déformé ce qui m’était donné à entendre des conversations, discours, échanges, confidences et autres discussions reçues de nos espaces publics et de nos sphères privées. Le sens et le contexte n’ont plus d’importance pour laisser aux mots seuls abandonnés dans les flots de paroles et les jeux de rebondissement de ces mots, leur musicalité. Et ainsi de nouveaux contextes sont nés ». Sophiatou Kossoko
Est-il possible d’in-corp-orer nos multiples langages? Qu’en est-il du non dit? Serait-il possible de créer une journée sans parole? Et sans acte? Comme ces instants où l’artiste s’éloigne de son oeuvre non pour l’admirer, mais pour l’améliorer, la remettre en question. Où sont donc passés nos espaces de rêve et d’expression de l’imaginaire? Si une langue a plus de 236 manières de dire bonjour, où en est la nécessité? Et quel est donc son rapport au monde, à l’autre?

Cette pièce traverse l’incohérence dans ces multiples facettes, les mêlant à des notions de verticalité et de mouvements dansés.

Sophiatou Kossoko étudie la danse à la Doug Cruchfield school de Copenhague. Elle complète sa formation par des stages et sessions de recherches avec des chorégraphes, auteurs, musiciens, chanteurs et metteurs en scène issus de formes plurielles et toutes cultures confondues (Germaine Acogny, Frédéric Fisbach, Alvin Ailey, Julyen Hamilton, Mark Tompkins, Cécile Proust, David Zambrano, Roland Fichet, Philippe Jamet, Philippe Legoff, Heddy Maalem, Robyn Orlin, Jean-luc Raharimanana, Jérôme Savary…). En 2007, Germaine Acogny lui commande Tchouraï, une chorégraphie basée sur un texte de Xavier Orville, en vue d’un Sujet à vif de la SACD.

Conception/ chorégraphie: Sophiatou Kossoko
Interprétations: Sophiatou Kossoko, Philippe Foch
Assistant artistique: Rafael Linares
Composition musicale: Philippe Foch
Costume: Patricio Luengo Rodriguez
Création lumière: en cours
Recherches et traduction des formules de salutations en Yoruba: George Alao, professeur de Yoruba, directeur du Département Afrique, Institut national des Langues et Civilisations orientales (INALCO), Paris
Coproduction (en cours): Le Vivat, Armentières
Avec l’aide à la production et à la diffusion d’Arcadi.

Durée: 1h.