ART | EXPO

The Ruinsed

06 Sep - 18 Oct 2008
Vernissage le 06 Sep 2008

Jedediah Caesar présente ses nouvelles oeuvres, composées d’objets hétéroclites moulés dans des pains de résine.

Jedediah Caesar
The Ruinsed

En parallèle de l’exposition de Patrick Faigenbaum « Santulussurgiu 1995-2008 », la Galerie Nathalie Obadia présente les installations de Jedediah Caesar.

Biographie
Né en 1973 À Oakland, Californie. Vit et travaille à Los Angeles, CA.

Expositions personnelles (sélection)

2008 – « Redwood », MetroTech Center, Brooklyn
2007 – Susanne Vielmetter Los Angeles Projects
« City of Industry », Blanton Museum of Art, Austin, TX
« 3 Views form Space », D’Amelio Terras Gallery, New York
2004 – « Done by the Forces of Nature », Black Dragon Society, Los Angeles, CA
2003 – « Jedediah Caesar »(with Brad Phillips), Andrew Kreps Gallery, New York, NY

Expositions collectives (sélection)

2008 – « Whitney Biennial », New York
« California Biennial 2008 », Orange County Museum of Art, Newport Beach, California
« Red Wind », Blum & Poe Gallery, Los Angeles, CA
« The Silence of Infinite Space », curated by Aram Moshayedi, Glendale College Gallery, Glendale, CA
2007 – « Everyday Eden », Public Art Fund at Metrotech Center, Brooklyn, NY
« Circumventing the City », D’Amerio Terras, New York
« Paper Bombs », curated by Bart Exposito, Jack Hanley Gallery, Los Angeles, CA
« Sculptors’ Drawings », Angles Gallery, Santa Monica, CA
2006 – « Trace », Whitney Museum of ART at Altria, New York
2005 – « Seventh Annual Altolds Curlously Strong Collection », New Museum of Contemporary Art, New  York, NY
« Sculpture – NewSpirit », Galerie Nathalie Obadia, Paris, France
« Ask the Dust : Jedediah Caesar, Case Calkins, Patrice Hill », d’Amelio Terras Gallery, New York, NY
« Fearless Vampire Killers », Casey Kaplan 10-6, New York, NY
« Thing », Armand Hammer Museum and Cultural Center, Los Angeles, CA

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Céline Piettre sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

The Ruinsed